Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les règles de la zakat al fitr 7/7

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

6. À qui doit-on donner la zakat al fitr ?

La zakat al fitr doit être donnée aux pauvres parmi les musulmans.

Les savants sont tous d'accord sur le fait que la zakat al fitr est valable lorsqu'elle est donnée à un pauvre et la majorité d'entre-eux sont d'avis qu'elle n'est valable que si les pauvres à qui elle est versée sont musulmans.
(Bidayatoul Moujtahid vol 2 p 554)

D'après 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a imposé l'aumône de rupture du jeûne comme purification pour le jeûneur des paroles futiles et grossières et comme nourriture pour les pauvres.
Celui qui la donne avant la prière elle est alors une zakat acceptée et celui qui la donne après la prière c'est une aumône parmi les aumônes.
(Rapporté par Abou Daoud n°1609 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)


عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال : فرض رسول الله صلى الله عليه و سلم زكاة الفطر طهرة للصّائم من اللغو و الرفث و طعمة للمساكين
من أداها قبل الصّلاة فهي زكاة مقبولة و من أداها بعد الصّلاة فهي صدقة من الصّدقات
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٠٩ و حسنه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)


L'imam Ibn Qayim (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit: « La voie du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est que la zakat al fitr est uniquement destinée aux pauvres.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne la partageait pas entre les huits catégories (*), il n'a pas ordonné cela et cela n'a pas été pratiqué par un seul de ses compagnons ni par ceux qui sont venus après eux ».
(Zad Al Ma'ad vol 2 p 82)

(*) C'est à dire les huit catégories de personnes qui ont le droit de reçevoir la zakat sur les biens.

Remarque : Il n'est pas permis de donner la zakat al fitr à une personne en faveur de qui la dépense est obligatoire

L'imam Chafi'i (mort en 204 du calendrier hégirien) a dit : « Il est possible de donner les expiations et la zakat à toute personne parmi ses proches en faveur de qui la dépense n'est pas obligatoire.
C'est à dire toute personne en dehors du père, de l'enfant et de l'épouse.
Et si les proches sont des gens dans le besoin alors ils sont plus en droit qu'on leur donne l'expiation ».
(Al Oum vol 8 p 157)

Remarque : Il est permis de donner la zakat al fitr à une personne qui la récolte pour ensuite la distribuer aux pauvres

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée) : « Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) m'a confié la garde de l'aumône de Ramadan... (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2311)

(*) Cheikh 'Otheimine a dit : « C'est à dire que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avait confié à Abou Houreira (qu'Allah l'agrée) la tâche de garder la zakat al fitr car ils la rassemblaient un jour ou deux avant le 'id ».
(Charh Riyad As Salihin vol 4 p 688)


...عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : وكلني رسول الله صلى الله عليه و سلم بحفظ زكاة رمضان
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٣١١)


D'après Muhammad Ibn Sirin : Lorsque 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) est arrivé à Basra (1), il a dit: « Où est donc votre aumône (2) ? Est-ce que vous ne la rassemblez pas ?
Certes à l'époque, ils la rassemblaient et nous la donnions. Ainsi rassemblez-la ! ».
(Rapporté par Ibn Zanjawayh dans Kitab Al Amwal n°2402 et authentifié par Cheikh Zakariya Ibn Ghoulam Al Bakistani dans son ouvrage Ma Saha Min Athar As Sahaba Fil Fiqh p 605)

(1) C'est le nom d'une ville en Irak.

(2) C'est à dire votre zakat al fitr.


عن محمد بن سيرين قال : لما قدم عبدالله بن عباس رضي الله عنهما البصرة قال : أين صدقاتكم ؟ أما تجمعونها ؟ قال : قد كانوا يجمعونها فنزكيها فاجمعوها
(رواه ابن زنجويه في كتاب الأموال رقم ٢٤٠٢ و صححه الشيخ زكريا بن غلام الباكستاني في كتابه ما صح من آثار الصحابة في الفقه ص ٦٠٥)


Remarque : Il convient de donner la zakat al fitr dans le pays dans lequel on se trouve

Cheikh 'Otheimine a dit : « La zakat al fitr doit être donnée dans le pays dans lequel la personne se trouve.
Le fait de la donner dans un autre endroit est une erreur et c'est la même chose pour la odhiya (1).
En effet ces deux choses font partie des rites apparents de l'Islam qui doivent être pratiqués dans chaque maison et le fait d'envoyer de l'argent dans de lointains pays (2) a pour conséquence que ce rite apparent de l'Islam n'est plus du tout présent dans les foyers où cela est pratiqué ».
(Al Charh Al Mumti' 'Ala Zad Al Moustaqni' vol 6 p 175)

(1) C'est à dire pour le sacrifice du 'id al adha.

(2) C'est à dire que la personne envoie de l'argent à l'étranger et elle donne -une procuration- pour que là-bas une personne achète de la nourriture et la donne à des pauvres à sa place pour la zakat al fitr ; ou pour qu'elle achète une bête et la sacrifie à sa place comme odhiya.

Remarque : Il faut préciser qu'une minorité de savants est d'avis que la zakat al fitr peut être versée dans les huit catégories mentionné dans le verset n°60 de la sourate Tawba n°9.
(Voir par exemple Al Darari Al Moudiya de l'imam Chawkani p 275)

Par contre les savants sont tous d'accord que la zakat sur l'argent ou la zakat du fitr (si elle est donnée en argent pour les savants qui le permettent) ne doit pas être donnée pour les mosquées.

L'imam Ibn Houbayra (mort en 560 du calendrier hégirien) a dit: « Les quatre imams et ceux qui les ont suivis sont en consensus sur le fait qu'il n'est pas permis de verser la zakat pour la construction des mosquées et pour les linceuls des morts même si ces actes sont des rapprochements d'Allah car la zakat est spécifique pour les causes qui lui sont attribuées ».
(Al Ifsah An Ma'ani Al Sihah p 108)

L'imam Abou 'Oubeid Al Qasim Ibn Salam (mort en 224 du calendrier hégirien) a dit: « En ce qui concerne le fait de payer la dette d'un mort, de payer son linceul, la construction des mosquées, creuser des fleuves et autres parmi les actes de piété, certes Sofiane (*), les gens de l'Iraq et autres parmi les savants sont en consensus sur le fait que ceci n'est pas valable pour la zakat car ceci ne rentre pas dans les huit catégories ».
(Kitab Al Amwal p 723)

(*) Il s'agit de l'imam Sofiane Al Thawri (mort en 161 du calendrier hégirien).

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith