Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj Hadiths Mosquée
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan
 
 
 

Les règles concernant le rattrapage des jours non-jeûnés de Ramadan 2/2

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

- Si la personne n'a pas rattrapé ses jours de Ramadan avant le début du Ramadan suivant alors qu'elle en avait la capacité alors elle devra rattraper les jours après la fin du second Ramadan et en plus nourrir un pauvre pour chaque jour

D'après Moujahid, 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « Celui qui est négligent au niveau du jeûne du mois de Ramadan jusqu'à ce qu'il soit atteint par un autre mois de Ramadan devra jeûner ce nouveau mois de Ramadan puis il devra jeûner ce qu'il a manqué et nourrir un pauvre avec chaque jour ».
(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°2347 et authentifié par l'imam Nawawi dans Al Majmou' vol 6 p 409 ainsi que par Cheikh Albani dans Moukhtasar Sahih Al Boukhari vol 1 p 569)


عن مجاهد قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال : من فرّط في صيام شهر رمضان حتَى يُدركه رمضان آخر فليَصُم هذا الذي أدركه ثمّ لْيَصُم ما فاته و يُطعم مع كلّ يوم مسكيناً
(رواه الدارقطني في سننه رقم ٢٣٤٧ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٦ ص ٤٠٩ و صححه أيضاً الشيخ الألباني في مختصر صحيح البخاري ج ١ ص ٥٦٩)


D'après Moujahid, Abou Houreira (qu'Allah l'agrée) a dit à propos de celui qui est négligent au niveau du rattrapage du Ramadan jusqu'à ce qu'il soit atteint par un autre mois de Ramadan : « Il doit jeûner ce Ramadan avec les gens et il jeûnera également le jeûne concernant lequel il a été négligent et il devra nourrir un pauvre pour chaque jour ».
(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°2344 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Daifa vol 2 p 236)


عن مجاهد قال أبو هريرة رضي الله عنهما قال فيمن فرّطَ في قضاءِ رمضانَ حتّى أدركهُ رمضانَ آخر : يصومُ هذا مع الناسِ ويصومُ الذِي فرّطَ فيهِ ويُطعمُ لكلِّ يومٍ مسكينًا
(رواه الدارقطني في سننه رقم ٢٣٤٤ و صححه أيضاً الشيخ الألباني في السلسلة الضعيفة ج ٢ ص ٢٣٦)


L'imam Tahawi (mort en 321 du calendrier hégirien) a dit : « Les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée) sont en consensus sur le fait qu'il est obligatoire de faire une compensation en nourriture (*) pour la personne qui a été négligente jusqu'à l'entrée d'un autre mois de Ramadan ».
(Moukhtasar Ikhtilaf Al Oulama vol 2 p 22)

(*) C'est à dire en plus du rattrapage.

Remarque : À qui donner la compensation ? Quelle quantité de nourriture donner ? Comment la donner ? Peut-on donner la compensation en argent et pas en nourriture ?

Les réponses à ces questions se trouvent sur le lien suivant : Les règles de la compensation du jeûne

- Si la personne n'a pas rattrapé ses jours de Ramadan avant le début du Ramadan suivant car elle n'en a pas eu la capacité alors il faudra simplement qu'elle les rattrape quand elle le pourra

Ceci est l'avis des quatre imams.
(Voir Al Istidhkar de l'imam Ibn 'Abdel Bar vol 10 p 227 ; Al Majmou' de l'imam Nawawi vol 6 p 412)

2. Les règles du jeûne durant le rattrapage des jours du Ramadan

- Il est interdit de rompre volontairement une journée de rattrapage

L'imam Ibn Qoudama Al Maqdisi (mort en 620 du calendrier hégirien) a dit : « La personne qui rentre dans un jeûne obligatoire comme le rattrapage de Ramadan (…) il ne lui est pas permis d'en sortir. (…)
Il n'y a pas de divergence à ce propos et toute la louange appartient à Allah »
(Al Moughni vol 4 p 412)

- Si la personne rompt le jeûne durant une journée de rattrapage alors elle devra jeûner un autre jour à sa place

D'après Oum Hani (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a bu d'une boisson puis il me l'a donnée pour que je boive.
J'ai dit : Je jeûne mais j'ai détesté repousser le reste d'une boisson que tu as bu (*).
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Si c'est un rattrapage de Ramadan alors rattrape un jour à sa place et si c'est un jour surérogatoire alors si tu veux rattrape et si tu veux ne rattrape pas ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°26910 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2802)

(*) C'est à dire qu'elle a bu et a donc rompu son jeûne pour profiter de la bénédiction de la salive du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) qui était sur le récipient.


عن أم هانئ رضي الله عنها أنَّ رسولَ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم شرِب شرابًا فناوَلها لتَشرَبَ
فقالتْ : إنّي صائمةٌ ولكنّي كرِهتُ أن أرُدَّ سؤرَكَ
فقال : إن كان قَضاءً من رمضانَ فاقضي يومًا مَكانَه وإن كان تَطَوُّعًا فإن شئتِ فاقضي وإن شئتِ فلا تَقضي
(رواه أحمد في مسنده رقم ٢٦٩١٠ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٨٠٢)


- La personne qui a une relation sexuelle durant une journée de rattrapage n'aura pas d'expiation à effectuer

La personne qui a une relation sexuelle durant une journée de jeûne pendant le mois de Ramadan devra effectuer une expiation qui est mentionnée dans le hadith suivant : http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-O-Messager-d-Allah-Je-suis-tombe-dans-la-perdition_1911.asp

Par contre la personne qui a une relation sexuelle durant une journée de rattrapage n'aura pas à effectuer cette expiation mais devra se repentir de cela.

L'imam Ibn Qoudama Al Maqdisi (mort en 620 du calendrier hégirien) a dit : « Il n'y a pas d'expiation obligatoire à cause du fait de rompre le jeûne à un autre moment que durant le mois de Ramadan. Ceci est l'avis des savants et de la majorité des juristes sauf Qatada (*) qui a dit que l'expiation est obligatoire pour la personne qui a une relation sexuelle durant le rattrapage du Ramadan ».
(Al Moughni vol 4 p 378)

(*) Il s'agit de Qatada Ibn Di'ama (mort en 118 du calendrier hégirien).

- Si la personne rompt le jeûne durant une journée de rattrapage alors elle devra se repentir mais n'aura pas à s'abstenir de ce qui annule le jeûne jusqu'à la fin de la journée

Cheikh 'Otheimine a dit : « Si un homme rompt volontairement le jeûne durant le rattrapage du Ramadan alors ceci est interdit mais est-ce qu'il lui incombe de s'abstenir jusqu'au coucher du soleil ? La réponse est non ».
(Charh Boulough Al Maram vol 7 p 309)

- Si une femme doit effectuer le rattrapage de jours de Ramadan alors il convient qu'elle demande avant cela la permission de son époux car le droit du mari est une obligation immédiate tandis que le rattrapage est une obligation qu'il n'est pas obligatoire d'effectuer tout de suite

Cheikh Saleh Al Fawzan a dit : « Si la femme doit faire le rattrapage de ses jours de Ramadan alors si elle a encore du temps devant elle, elle ne doit jeûner qu'avec la permission de son mari.
Par contre si elle n'a plus de temps, comme par exemple si il ne reste du mois de Cha'ban que le nombre de jours qu'elle a à jeûner, alors elle jeûne même si il ne le lui permet pas car ceci est une obligation pour elle afin que le nouveau mois de Ramadan ne rentre pas tant qu'elle n'a pas rattrapé ses jours ».
(Charh Boulough Al Maram vol 3 p 249)

Télécharger le dossier complet :



Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith