Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les piliers du jeûne 17/19

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Remarque n°2 : Si la personne est entrain de manger ou de boire au moment du lever de l'aube réelle, elle peut terminer de manger ou de boire de son récipient ce dont elle a envie.

Par contre elle ne pourra pas commencer à manger ou se resservir.
(Voir par exemple Tamam Al Mina de Cheikh Albani p 417)

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si l'un d'entre vous entend l'appel à la prière alors que le récipient est dans sa main alors qu'il ne le pose pas jusqu'à ce qu'il en ai consommé ce dont il a besoin ».
'Ammar (1) a dit : À l'époque il faisaient l'appel à la prière au moment du lever de l'aube.
D'après Hammad (2), Hicham Ibn 'Orwa a dit : Mon père faisait la fatwa selon ce hadith (3).
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2350 et les termes sont ceux de Ibn Hazm dans Al Mouhala vol 6 p 232. Il a été authentifié par Cheikh Al Islam Ibn Taymiya dans Charh Al 'Omda vol 4 p 528 ainsi que par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha vol 3 p 382)

(1) Il s'agit de 'Ammar Ibn Abi 'Ammar qui est la personne qui a rapporté ce hadith de Abou Houreira (qu'Allah l'agrée).

(2) Il s'agit de Hammad Ibn Salama qui est la personne qui a rapporté ce hadith de 'Ammar Ibn Abi 'Ammar.

(3) C'est à dire que lorsqu'on questionnait 'Orwa Ibn Zoubayr (mort en 94 du calendrier hégirien) à propos d'une personne qui est entrain de manger au moment du lever de l'aube, il disait, comme cela est mentionné dans le hadith, qu'elle pouvait terminer ce qu'elle voulait du récipient.


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا سَمِع أحَدُكم النِّداءَ والإناءُ على يدِهِ فلا يضَعْهُ حتَّى يَقضيَ حاجتَهُ منه
قال عمار : و كانوا يؤذنون إذا بزغ الفجر
قال حماد عن هشام بن عروة : كان أبي كان يفتي بهذا
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٥٠ واللفظ لابن حزم في المحلى ج ٦ ص ٢٣٢ و صححه شيخ الإسلام ابن تيمية في شرح العمدة ج ٤ ص ٥٢٨ و صححه أيضاً الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة ج ٣ ص ٨٢٣)


D'après Abou Rafi' : Abou Houreira (qu'Allah l'agrée) a entendu l'appel à la prière alors qu'il avait le récipient dans sa main, alors il a dit : « Je jure par le Seigneur de la Ka'ba que je l'ai préservé (*) ».
(Rapporté par Ibn Hazm dans Al Mouhala vol 6 p 233 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Sounan Abi Daoud vol 7 117)

(*) C'est à dire qu'il a préservé ce récipient dans le sens où il allait pouvoir consommé ce qu'il se trouvait dedans car il l'avait commencé avant l'appel à la prière.


عن أبي رافع عن أبي هريرة رضي الله عنه أنه سمع النداء و الإناء على يده فقال : أحرزتها و رب الكعبة !
(رواه ابن حزم في المحلى ج ٦ ص ٢٣٣ و صححه الشيخ الألباني في صحيح سنن أبي داود ج ٧ ص ١١٧)


Cheikh Ahmed Chakir a dit : « Ce hadith montre que la personne ne doit pas poser le récipient jusqu'à ce qu'elle ait terminé ce dont elle a besoin si elle entend le adhan après le lever de l'aube.
Ceci est une facilité venant d'Allah et de son Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Et certes la précaution est dans le suivi du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et dans le fait de mettre en pratique la sounna authentique ».
(Moukhtasar Sounan Abi Daoud Ma'a Ma'alim As Sounan Wa Tahdhib As Sounan avec la correction de Cheikh Ahmed Chakir vol 3 p 233)

Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith