Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj Hadiths Mosquée
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan
 
 
 

Les pieds de la femme

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Allah a dit dans la sourate Nour n°24 verset 31: « Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds afin que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures (*) ».

(*) C'est à dire les bracelets qui sont portés aux chevilles.


قال الله تعالى : وَلا يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِن زِينَتِهِنَّ
(سورة النور ٣١)


L'imam Ibn Hazm (mort en 456) a dit: « Ceci est un texte sur le fait que les pieds et les mollets font partie des choses qui doivent être cachées et qu'il n'est pas permis de les montrer ».
(Al Mouhala vol 3 p 216)

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui laisse traîner son vêtement par orgueil Allah ne le regardera pas le jour du jugement ».
Oum Salama (qu'Allah l'agrée) a dit: Comment doivent faire les femmes avec leurs traînes ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Elles les font descendre d'un empan (*) ».
Elle a dit: Alors leurs pieds vont se découvrir.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Elles les font descendre d'une coudée et qu'elles ne rajoutent pas à cela ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1731 qui l'a authentifié et il a été également authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(*) C'est à dire la longueur d'une main.


عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : من جر ثوبه خيلاء لم ينظر الله إليه يوم القيامة
فقالت أم سلمة رضي الله عنها : فكيف يصنع النساء بذيولهن ؟
قال : يرخين شبرا
فقالت : إذا تنكشف أقدامهن
قال : فيرخينه ذراعا ، لا يزدن عليه
(رواه الترمذي في سننه رقم ١٧٣١ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)


L'imam Al Bayhaqi (mort en 458) a dit: « Il y a dans ce hadith une preuve sur l'obligation pour la femme de cacher ses pieds ».
(Sounan Al Koubra vol 2 p 329)

L'imam Chawkani (mort en 1250) a dit: « Il y a dans ce hadith une preuve pour celui qui dit que les pieds de la femme sont une 'awra (nudité) ».
(Neyl Al Awtar p 298)

Cheikh Albani a dit: « Il y a dans ce hadith une preuve pour celui qui dit que les pieds de la femme sont une 'awra et que les femmes savaient cela à l'époque du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) car lorsqu'il a dit: Elles les font descendre d'un empan, Oum Salama lui a dit: Alors leurs pieds vont se découvrir. Ceci montre qu'elle savait que les pieds sont une nudité et le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) l'a approuvé dans cela et c'est pour cela qu'il lui a ordonné de laisser tomber le vêtement d'une coudée.
De plus il y a dans le Coran une allusion à cette vérité dans le verset: Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds afin que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures ».
(Silsila Sahiha vol 1 p 828)


Remarque: Les impuretés qui pourraient toucher ce qui traîne du vêtement de la femme sont purifiées par la terre pure dans laquelle elle marche ensuite.

D'après Houmayda, j'ai dit à Oum Salama (qu'Allah l'agrée): Je suis une femme qui a une longue traîne et je marche dans des endroits où il y a des impuretés.
Elle a dit: Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Purifiera le vêtement ce qui viendra après ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°383 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)


عن حميدة أنها سألتْ أمَّ سلمةَ زوجَ النبيِّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ ، فقالت : إني امرأةٌ أُطيلُ ذَيلي ، وأمشي في المكانِ القذِرِ ؟ ! فقالت أمُّ سلمةَ : قال رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ : يُطهِّرُه ما بعدَه
(رواه أبو داود في سننه رقم ٣٨٣ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)


D'après une femme de Bani 'Abdel Achhal, j'ai dit: Ô Messager d'Allah ! Nous avons un chemin vers la mosquée sur lequel il y a de la terre (*), comment devons-nous faire lorsqu'il pleut ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « N'y a t-il pas après un chemin meilleur ? ».
Elle a dit: Certes si.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ainsi celui-ci pour celui-là ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°384 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) C'est à dire qu'il y a des impuretés car la terre en elle-même est pure.
(voir Awn Al Ma'boud)


عن امرأة من بني عبدالأشهل قلتُ يا رسولَ اللهِ إنَّ لنا طريقًا إلى المسجدِ مُنتِنةٌ فكيف نفعلُ إذا مُطِرْنا ؟
قال النبي صلى الله عليه و سلم : أليس بعدها طريقٌ هي أطيبُ منها ؟
قالت : بلى
قال النبي صلى الله عليه و سلم : فهذه بهذِه
(رواه أبو داود في سننه رقم ٣٨٤ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)



Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ? Contactez-Nous
ou : islam@hadithdujour.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith