Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les mérites et les règles de la lecture du Coran 27/55

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Remarque : Il est rapporté un long hadith dans lequel le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a mentionné que le fait de connaître le Coran et de ne pas le lire la nuit et de ne pas le mettre en pratique la journée est une cause du châtiment de la tombe.
(Voir Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 3 p 406)

D'après Samoura Ibn Joundoub (qu'Allah l'agrée) : Lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) terminait sa prière, il se tournait en face de nous et il disait: « Lequel d'entre vous a fait un rêve cette nuit ? ».
Si l'un d'entre nous avait fait un rêve alors il le racontait et le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) disait: « Comme Allah le veut ».
Un jour il nous a demandé: « Lequel d'entre vous a fait un rêve cette nuit ? ».
Nous avons dit: Non, personne n'a fait de rêve.
Alors le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Cette nuit j'ai certes vu en rêve deux hommes qui sont venus à moi et ont pris mes deux mains et ils m'ont emmené jusqu'à la terre sainte. Il y avait un homme assis et un homme debout qui avait dans sa main un crochet en fer qu'il enfonçait dans la joue de l'autre jusqu'à atteindre sa nuque puis il faisait la même chose avec son autre joue et la première joue reprenait sa forme initiale et lui recommençait. J'ai dit: Qu'est ce que ceci ? Ils ont dit: Viens.

Alors nous sommes partis jusqu'à arriver vers un homme couché sur le dos et il y avait un homme debout près de sa tête qui tenait une pierre et lui fracassait la tête avec. Lorsqu'il le frappait il allait ensuite ramasser la pierre et avant qu'il ne soit revenu la tête de l'homme couché reprenait sa forme initiale et alors il le frappait de nouveau. J'ai dit: Qu'est ce que ceci ? Ils ont dit: Viens.

Alors nous sommes partis jusqu'à arriver vers une anfractuosité qui ressemblait à un four à pain, sa partie supérieure était serrée et sa partie inférieure était large et il y avait un feu qui était attisé en dessous. Quand le feu se ravivait, la cavité gonflait et allait presque déborder et lorsqu'il se calmait elle reprenait sa place. À l'intérieur il y avait des hommes nus et des femmes nues. J'ai dit: Qui sont ces gens ? Ils ont dit: Viens.

Alors nous sommes partis jusqu'à arriver vers un fleuve de sang au milieu duquel il y avait un homme et sur la rive il y avait un homme debout qui tenait des pierres dans ses mains. Celui qui était dans le fleuve se mettait en face de lui et lorsqu'il voulait sortir, l'autre homme lui tirait une pierre dans la bouche qui la ramenait à l'endroit où il était. Et à chaque fois qu'il voulait sortir il lui tirait une pierre dans la bouche qui la ramenait à l'endroit où il était. J'ai dit: Qui est-ce ? Ils ont dit: Viens.

Alors nous sommes partis jusqu'à arriver vers un jardin vert dans lequel il y avait un arbre immense au pied duquel il y avait un vieil homme et des enfants. Il y avait également un homme proche de l'arbre qui avait devant lui un feu qu'il alimentait.
Les deux hommes qui m'accompagnaient m'ont fait monter dans l'arbre et m'ont fait rentrer dans une maison. Je n'avais jamais vu de maison plus belle. Dans cette maison il y avait des hommes âgés, des jeunes, des femmes et des enfants.
Ensuite les deux hommes qui m'accompagnaient m'ont fait monter dans l'arbre et m'ont fait rentrer dans une maison qui était encore meilleure et plus belle. Il y avait dedans des vielles personnes et des jeunes.
J'ai dit: Vous m'avez fait voyager cette nuit, informez moi sur ce que j'ai vu !

Ils ont dit: Oui, celui que tu as vu avec la joue déchirée était un grand menteur, il mentait et son mensonge se propageait jusqu'à l'horizon. Il lui sera fait cela jusqu'au jour de la résurrection.

Celui que tu as vu se faire fracasser la tête est un homme à qui Allah a enseigné le Coran et qui dormait la nuit pour lui et ne le mettait pas en pratique le jour. Il lui sera fait cela jusqu'au jour de la résurrection.

Ceux que tu as vu dans l'anfractuosité sont ceux qui commettent la fornication, celui que tu as vu dans le fleuve est celui qui mange l'usure.
Le vieil homme auprès de l'arbre était Ibrahim (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et les enfants qui étaient autour de lui sont les enfants des gens.
Celui qui attisait le feu était Malik, le gardien du feu.
La première maison dans laquelle tu es rentré était la maison de la plupart des croyants
Cette seconde maison est la maison des martyrs et je suis Jibril et voilà Mikail. Lève ta tête.
Alors j'ai levé ma tête et il y avait au dessus de moi comme un nuage.
Ils m'ont dit: Ceci est ta demeure.
J'ai dit: Laissez moi rentrer dans ma demeure.
Ils ont dit: Il te reste une partie de ta vie à vivre, si tu l'avais complétée tu serais entré dans ta demeure.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1386)


عن سمرة بن جندب رضي الله عنه قال : كان النّبي صلّى الله عليه وسلّم إذا صلّى صلاةً اقبل علينا بوجهه فقال : من رأى منكم الليلة رؤيا ؟
فإن رأى أحد قصّها فيقول : ما شاء الله
فسألنا يومًا فقال : هل رأى أحد منكم رؤيا ؟
قلنا : لا
قال : لكنّي رأيت الليلة رجلين أتياني فأخذا بيدي فأخرجاني إلى الأرض المقدسة فإذا رجل جالس ورجل قائم بيده كلوب من حديد
إنه يدخل ذلك الكلوب في شدقه حتى يبلغ قفاه ثم يفعل بشدقه الآخر مثل ذلك ويلتئم شدقه هذا فيعود فيصنع مثله
قلت : ما هذا ؟
قالا : انطلق
فانطلقنا حتّى أتينا على رجل مضطجع على قفاه ورجل قائم على رأسه بصخرة فيشدخ بها رأسه فإذا ضربه تدهده الحجر فانطلق إليه ليأخذه فلا يرجع إلى هذا حتّى يلتئم رأسه وعاد رأسه كما هو فعاد إليه فضربه
قلت : من هذا ؟
قالا : انطلق
فانطلقنا إلى ثقب مثل التنور أعلاه ضيق وأسفله واسع يتوقد تحته نارًا فإذا اقترب ارتفعوا حتّى كادوا أن يخرجوا فإذا خمدت رجعوا فيها وفيها رجال ونساء عراة
فقلت : من هذا ؟
قالا : انطلق
فانطلقنا حتّى أتينا على نهر من دم فيه رجل قائم وعلى وسط النهر رجل بين يديه حجارة فأقبل الرجل الذي في النهر فإذا أراد أن يخرج رمى الرجل بحجر في فيه فرده حيث كان فجعل كلّما جاء ليخرج رمى في فيه بحجر فيرجع كما كان
فقلت : من هذا ؟
قالا : انطلق
فانطلقنا حتّى انتهيا إلى روضة خضراء فيها شجرة عظيمة وفي أصلها شيخ وصبيان وإذا رجل قريب من الشجرة بين يديه نار يوقدها فصعدا بي في الشجرة وأدخلاني دارًا لم أر قط أحسن منها فيها رجال شيوخ وشباب ونساء وصبيان
ثم أخرجاني منها فصعدا بي الشجرة فأدخلاني دارًا هي أحسن وأفضل فيها شيوخ وشباب
قلت : طوفتماني الليلة
فأخبراني عما رأيت
قالا : نعم أما الذي رايته يشق شدقه فكذاب يحدث بالكذبة فتحمل عنه حتّى تبلغ الآفاق فيصنع به إلى يوم القيامة
والذي رأيته يشدخ رأسه فرجل علّمه الله القرآن فنام عنه بالّليل ولم يعمل فيه بالنّهار يفعل به إلى يوم القيامة
والذي رأيته في الثقب فهم الزناة
والذي رأيته في النهر آكلوا الربا ، والشيخ في أصل الشجرة إبراهيم عليه السلام ، والصبيان حوله فأولاد الناس ، والذي يوقد النّار مالك خازن النّار
والدار الأولى التي دخلت دار عامة المؤمنين
وأما هذه الدار فدار الشّهداء وأنا جبريل وهذا ميكائيل فارفع رأسك
فرفعت رأسي فإذا فوقي مثل السحاب
قالا : ذاك منزلك
قلت : دعاني أدخل منزلي
قالا : إنه بقي لك عمر لم تستكمله فلو استكملت أتيت منزلك
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٣٨٦)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith