Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj Hadiths Mosquée
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan
 
 
 

Le repentir : ses mérites et ses règles 6/8

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Remarque importante :

Si le péché est en relation avec les droits d'une autre personne alors il y a une sixième condition pour que le repentir soit valable : il faut forcément apporter réparation à l'injustice qui a été commise.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Qu'Allah fasse miséricorde à un serviteur qui avait commis une injustice envers son frère au niveau de l'honneur ou de l'argent et lui demande pardon avant qu'il ne meurt car alors il n'y aura plus de dinar ou de dirham (1).
S'il possède des bonnes actions alors il sera pris de ses bonnes actions (2) et s'il n'en possède pas ils mettront une partie de leurs péchés sur lui ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2419 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) C'est à dire que le jour du jugement il se sera plus possible de régler les conflits avec une compensation financière.

(2) C'est à dire qu'il sera pris de ses bonnes actions qui seront données aux gens envers qui il avait été injuste.


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : رَحِمَ اللهُ عبدًا كانت لأخيهِ عندَهُ مَظلِمَةٌ في عِرضٍ أو مالٍ فجاءَهُ فاسْتَحَلَّهُ قبل أنْ يُؤخَذَ وليسَ ثَمَّ دينارٌ ولا دِرْهَمٌ فإنْ كانت لَه حَسَناتٌ أُخِذَ مِن حَسَناتِهِ وإنْ لم تَكُن لَه حَسَناتٌ حَمَّلُوهُ عليه مِن سَيِّئاتِهِم
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٤١٩ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)


L'imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « Les droits des autres personnes ne sont pas annulés par le repentir et sur cela il n'y a aucune différence entre la personne qui a été tuée, celle qui a été volée, celle de qui on s'est accaparé les biens, celle que l'on a accusé injustement et autre parmi les droits des gens.
Il y a un consensus sur le fait que ces droits ne sont pas annulés par le repentir et qu'il faut forcément rendre le droit à celui à qui il appartient pour que le repentir soit valable ».
(Omdatou Tefsir vol 1 p 554/555)

Ainsi il y a deux types de péchés : les péchés concrets (le vol, frapper une personne injustement...) pour lesquels il faut forcément rendre le droit à celui à qui il appartient et les péchés abstraits (la médisance, la calomnie...) pour lesquels il faut demander pardon à la personne qui a subit l'injustice.
(Charh Al Wasiya Soughra de Cheikh Souleyman Ruheili p 10)

1. En ce qui concerne les péchés concrets, il faut forcément rendre le droit à celui à qui il appartient

L'imam Al Qortobi (mort en 671 du calendrier hégirien) a dit : « Si le péché est une injustice qui a été faite sur une autre personne alors le repentir n'est pas valable sans rendre cette chose à son propriétaire et sans sortir de cette injustice et ceci qu'il s'agisse d'une chose concrète ou abstraite.
Et si celui qui a commis le péché n'est pas capable de faire cela tout de suite il doit alors avoir la ferme intention de le faire dans le plus bref délai ».
(Al Jami' Li Ahkam Al Quran vol 21 p 100)

2. En ce qui concerne les péchés abstraits, il faut forcément demander pardon à la personne qui a subit l'injustice si elle en a eu connaissance ou invoquer pour elle et la mentionner en bien si elle n'en n'a pas eu connaissance

L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « En ce qui concerne la médisance, si la personne sur qui la médisance a été faite n'est pas au courant du péché alors le regret et la demande de pardon en sa faveur suffira.
Par contre si elle est au courant alors il faudra aller la voir et lui demander pardon ».
(Rawdatou Talibin vol 11 p 247)

Ceci est également l'avis de Cheikh Al Islam Ibn Taymiya et de l'imam Ibn Qayim.
(Voir Madarij As Salikin de l'imam Ibn Qayim p 211)

Remarque :

Il est recommandé à celui auprès de qui on vient s'excuser d'accepter les excuses de la personne qui a commis le péché.

L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Il est très fortement recommandé d'accepter les excuses de celui qui vient s'excuser afin de préserver son frère musulman des mauvais effets du péché qui a été commis et alors celui qui accepte les excuses obtient l'immense récompense d'Allah. Allah a dit : -Ceux qui dominent leur colère, ceux qui pardonnent aux gens et Allah aime les bienfaisants- (*) ».
(Al Adhkar p 297)

(*) Il s'agit de la traduction rapprochée du sens du verset 134 de la sourate Ali 'Imran n°3.


Télécharger le dossier complet :



Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ? Contactez-Nous
ou : islam@hadithdujour.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith