Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'interdiction de la musique et des instruments de musique 8/15

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


IV. Les paroles des premiers musulmans à propos de l'interdiction de la musique et des instruments de musique

Nous allons mentionner onze textes des premiers musulmans sur ce sujet.
Par contre, cette liste n'est pas exhaustive.
Il est possible et probable qu'il y ait d'autres textes authentiques sur le sujet.

Texte n°1 :

D'après Firas, Ach Cha'bi (mort en 100 du calendrier hégirien) a dit : « Certes la musique fait pousser l'hypocrisie dans le coeur comme l'eau fait pousser la plantation et certes le rappel d'Allah fait pousser la foi dans le coeur comme l'eau fait pousser la plantation ».
(Rapporté par Al Marwazi dans Ta'dhim Qadr Salat n°691 et authentifié par Cheikh Albani dans Tahrim Alat At Tarab p 148)


عن فِرَاس قال الشَّعْبِيِّ : إِنَّ الْغِنَاءَ يُنْبِتُ النِّفَاقَ فِي الْقَلْبِ كَمَا يُنْبِتُ الْمَاءُ الزَّرْعَ وَإِنَّ الذكر يُنْبِتُ الإيمان في الْقَلْبِ كَمَا يُنْبِتُ الْمَاءُ الزَّرْعَ
(رواه المروزي في تعظيم قدر الصلاة رقم ٦٩١ و حسنه الشيخ الألباني في تحريم آلات الطرب ص ١٤٨)


Texte n°2 :

D'après Yahya Ibn Sa'id, Sa'id Ibn Al Mousayib (mort en 94 du calendrier hégirien) a dit : « Certes je déteste vraiment la musique et j'aime le rajaz (*) ».
(Rapporté par 'Abder Razaq dans son Mousannaf n°19743 et authentifié par Cheikh Albani dans Tahrim Alat At Tarab p 101)

(*) C'est une forme de poésie arabe.


عن يحيى بن سعيد قال سعيد بن المسيب : إنّي لأبغض الغناء وأحبّ الزَجَز
(رواه عبدالرزاق في المصنف رقم ١٩٧٤٣ و صححه الشيخ الألباني في تحريم آلات الطرب ص ١٠١)


Texte n°3 :

D'après Malik Ibn Anas, Mouhammed Ibn Al Mandakar (mort en 130 du calendrier hégirien) a dit : « Le jour du jugement, un crieur va crier en disant : Où sont ceux qui ont préservé leurs propres personnes de la futilité et des instruments de musique du Chaytan ?
Accordez-leur comme habitation les jardins de musc.
Puis il va dire aux anges : Faites-leur entendre mes louanges et mes éloges et faites-leur savoir qu'il n'y a aucune crainte pour eux ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia dans Dham Al Malahi n°72 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Daifa vol 14 p 17)


عن مالك بن أنس قال محمد بن المندكر : إذا كان يوم القيامة ينادي : أين الذين كانوا ينزهون أنفسهم عن اللهو ومزامير الشيطان ؟ أسكنوهم رياض المسك ثُمَّ يَقُولُ لِلْمَلائِكَةِ : أَسْمِعُوهُمْ حَمْدِي وَثَنَائِي وَأَعْلِمُوهُمْ أَنْ لا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ
(رواه ابن أبي الدنيا في ذم الملاهي رقم ٧٢ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الضعيفة ج ١٤ ص ١٧)


Texte n°4 :

D'après Mansour, Ibrahim An Nakha'i (mort en 96 du calendriier hégirien) a dit : « Lorsque les compagnons de 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) rencontraient sur les chemin des jeunes filles qui avaient avec elles des tambours, ils les craquaient ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°26995 et authentifié par Cheikh Albani dans Tahrim Alat At Tarab p 104)


عن منصور قال إبراهيم النخعي : كان أصحاب عبدالله بن مسعود رضي الله عنه يستقبلون الجواري في الأزقّة معهنّ الدفوف فيشقّونها
(رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ٢٦٩٩٥ و صححه الشيخ الألباني في تحريم آلات الطرب ص ١٠٤)


Texte n°5 :

D'après Yahya Ibn Abi Ouseid : Lorsque Al Hassan Al Basri (mort en 110 du calendrier hégirien) était invité à un repas de mariage, il disait : « Est-ce qu'il s'y trouve une guitare ? ».
Si on lui disait que oui alors il disait : « Il n'y a pas d'invitation pour eux ni de réjouissance (*) ».
(Rapporté par Asbagh Ibn Al Faraj comme ceci est mentionné dans Al Bayan Wa Tahsil de Ibn Rouchd vol 5 p 113 et authentifié par Cheikh Mouhammed Al Imam dans Al Sayf Al Yamani 'Ala Man Abaha Al Aghani p 23)

(*) C'est à dire qu'il n'allait pas répondre à cette invitation.


عن يحيى بن أبي أسيد عن الحسن البصري أنّه كان إذا دُعي إلى الوليمة يقول : أفيها برابط ؟
فإن قيل نعم قال : لا دعوة لهم ولا نعمة عين
(رواه أصبغ بن الفرج كما في البيان والتحصيل لابن رشد ج ٥ ص ١١٣ و صححه الشيخ محمد الإمام في السيف اليماني على من أباح الأغاني ص ٢٣)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith