Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'interdiction de fêter les fêtes des non-musulmans et de les féliciter pour celles-ci 8/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Remarque n°1 : Certaines personnes rendent permis le fait de féliciter les non-musulmans lors de leurs fêtes en argumentant par le fait que le Prophète aurait permis au chrétiens d'effectuer leur prière dans la mosquée à Médine en direction de Jérusalem

Une délégation de chrétiens originaires de Najran est venue voir le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) à Médine.
Il a été rapporté que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) les aurait laissé prier dans sa mosquée en direction de Jérusalem.

Ainsi certaines personne disent que cela montre que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a toléré leurs adorations et qu'ainsi il n'y a pas de mal à féliciter les non-musulmans lors de leurs fêtes religieuses.

La réponse à cela se fait de deux manières :

1. Le hadith qui mentionne le fait qu'ils aient prié dans la mosquée et que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) les ait laisser faire n'est pas authentique.

D'après Muhammed Ibn Ishaq : Muhammed Ibn Ja'far Ibn Zoubeyr m'a informé que lorsqu'ils (1) sont arrivés à Médine pour voir le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui), ils sont rentrés dans la mosquée alors que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) priait le 'asr.
Ils portaient des habits de moines : des larges soutanes et des ridas (2).
Ceux qui les ont vu parmi les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) ont dit :
Après eux, nous n'avons pas vu une délégation comme eux.
Le moment de leur prière était venu et ils se sont levés pour prier dans la mosquée du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Laissez-les ».
Ils ont prié en direction de l'est.
(Rapporté par Ibn Hicham dans sa Sira p 272 et par Ibn Jarir Tabari dans son Tefsir vol 6 p 152)

(1) C'est à dire les chrétiens de Najran.

(2) C'est le nom d'un vêtement que portaient les arabes pour couvrir le haut du corps.


عن محمد بن إسحاق قال : حدثني محمد بن جعفر بن الزبير قال : لماّ قدموا على رسول الله صلّى الله عليه و سلّم المدينة فدخلوا عليه مسجده حين صلّى العصر
عليهم ثياب الحبرات جبب وأردية
يقول من رآهم من أصحاب النّبي رضي الله عنهم يومئذ : ما رأينا وفدًا مثلهم
وقد حانت صلاتهم فقاموا في مسجد رسول الله صلّى الله عليه وسلّم يصلّون
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : دعوهم
فصلّوا إلى المشرق
رواه ابن هشام في سيرته ص ٢٧٢ و ابن جرير الطبري في تفسيره ج ٦ ص ١٥٢ وضعفه
الإمام ابن رجب في فتح الباري ج ٣ ص ٢٤٤ والشيخ الألباني في فقه السيرة ص ٤٥٩ والشيخ شعيب الرناؤوط والشيخ عبدالقادر الرناؤوط في تحقيقهما لزاد المعاد ج ٣ ص ٦٢٩)


Ce hadith a été jugé comme faible et non authentique par les savants du hadith.
Il a par exemple été jugé ainsi par l'imam Ibn Rajab dans Fath Al Bari vol 3 p 244, par Cheikh Albani dans Fiqh Sira p 459 et par Cheikh Shou'ayb Arnaout et Cheikh 'Abdel Qadir Arnaout dans leur correction de Zad Al Ma'ad vol 3 p 629.

Ce hadith est faible car la personne qui rapporte ceci est Muhammed Ibn Ja'far Ibn Zoubeyr.
Muhammed Ibn Ja'far Ibn Zoubeyr est mort en 113 du calendrier hégirien et n'a pas pu assister à cet événement car son père est né après la mort du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
(Al Isaba de l'imam Ibn Hajar vol 2 p 313)

Ainsi il manque au moins deux rapporteurs dans cette chaîne de transmission pour qu'elle puisse être jugée comme authentique.
(Voir la biographie de Muhammed Ibn Ja'far Ibn Zoubeyr dans Tahdhib Al Kamal vol 24 p 579)

2. Ce hadith n'est pas authentique mais même en admettant qu'il le soit, il ne montre en rien la permission de féliciter les non-musulmans pour leurs fêtes religieuses

Ces chrétiens ont fait un long voyage dans le désert afin de se rendre à Médine pour pouvoir rencontrer le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et écouter de lui le message qu'il propage.

Ainsi, en admettant que ce hadith soit authentique, il montrerait simplement qu'au moment de leur arrivée à Médine qui a eu lieu au moment où ils devaient accomplir leur prière, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) les a laissé accomplir leur prière car il espérait qu'ils entrent dans l'Islam une fois qu'ils auraient entendu son message.
(Voir Fath Al Bari de l'imam Ibn Rajab vol 3 p 459)

Pour comprendre la fausseté de l'argumentation par ce hadith pour justifier le fait de féliciter les non-musulmans pour la fête, il faut savoir que lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a débattu avec cette délégation des chrétiens de Najran, Allah a révélé les versets suivants :

Allah a dit dans la sourate An Nissa n°4 versets 59 à 61 (traduction rapprochée du sens des versets) : « Certes, pour Allah, 'Issa est comme Adam qu'Il créa de poussière puis Il lui dit -Sois- et il fut.
Ceci est la vérité qui vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.
À ceux qui te contredisent à son propos, maintenant que tu en es bien informé, alors dis :
-Venez, appelons nos fils et les vôtres, nos femmes et les vôtres, nos propres personnes et les vôtres, puis nous invoquons en appelant la malédiction d'Allah sur les menteurs- ».


قال الله تعالى : إِنَّ مَثَلَ عِيسَىٰ عِندَ ٱللَّهِ كَمَثَلِ ءَادَمَ خَلَقَهُۥ مِن تُرَابٍ ثُمَّ قَالَ لَهُۥ كُن فَيَكُونُ / الْحَقُّ مِن رَّبِّكَ فَلَا تَكُن مِنَ الْمُمْتَرِينَ / فَمَنْ حَآجَّكَ فِيهِ مِن بَعْدِ مَا جَآءَكَ مِنَ ٱلْعِلْمِ فَقُلْ تَعَالَوْا نَدْعُ أَبْنَآءَنَا وَأَبْنَآءَكُمْ وَنِسَآءَنَا وَنِسَآءَكُمْ وَأَنفُسَنَا وَأَنفُسَكُمْ ثُمَّ نَبْتَهِلْ فَنَجْعَل لَّعْنَتَ ٱللَّهِ عَلَى ٱلْكَٰذِبِينَ
(سورة آل عمران ٥٩ إلى ٦١)


L'imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « La délégation des chrétiens de Najran est la cause de la révélation de ces versets et des versets précédents depuis le début de cette sourate ».
(Tefsir Ibn Kathir vol 1 p 369)

Ainsi, est-il imaginable que Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dise à ces chrétiens qu'ils allaient se rassembler pour invoquer la malédiction d'Allah sur les menteurs et que en même temps il valide leurs adorations ou les félicite pour celles-ci ?!

Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith