Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj Hadiths Mosquée
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan
 
 
 

Je ne suis venu à vous qu'avec du bien 4/4

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

La troisième chose que l'on peut tirer du hadith (Je ne suis venu à vous qu'avec du bien) est le fait que le Messager d'Allah (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne connaissait pas l'invisible et qu'il n'y a qu'Allah qui a la connaissance de cela.

Ceci est montré par le Coran, le Sounna et le consensus.

Les textes du Coran

Allah a dit dans la sourate Al A'raf n°7 verset 188 lorsqu'Il s'adresse à son Messager (traduction rapprochée du sens du verset): « Dis: Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage sauf ce qu'Allah veut et si je connaissais l'invisible j'aurais eu des biens en abondance et aucun mal ne m'aurait touché ».


قال الله تعالى : قل لا أملك لنفسي نفعا ولا ضرا إلا ما شاء الله ولو كنت أعلم الغيب لاستكثرت من الخير وما مسني السوء
(سورة الأعراف ١٨٨)


Allah a dit dans la sourate Al An'am n°6 verset 50 lorsqu'Il s'adresse à son Messager (traduction rapprochée du sens du verset): « Dis: Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d'Allah, ni que je connais l'invisible ou que je suis un ange, je ne fais que suivre ce qui m'est révélé ».


قال الله تعالى : قل لا أقول لكم عندي خزائن الله ولا أعلم الغيب ولا أقول لكم إني ملك إن أتبع إلا ما يوحى إلي
(سورة الأنعام ٥٠)



Allah a dit dans la sourate An Naml n°27 verset 65 lorsqu'Il s'adresse à son Messager (traduction rapprochée du sens du verset): « Dis: Aucun de ceux qui sont dans les cieux ou sur la terre ne connait l'invisible à part Allah ».


قال الله تعالى : قل لا يعلم من في السماوات والأرض الغيب إلا الله
(سورة النمل ٦٥)


Allah a dit dans la sourate Al Maida n°5 verset 109 (traduction rapprochée du sens du verset): « Le jour où Allah va rassembler les messagers et qu'Il dira : -Que vous a-t-on donné comme réponse ?-.
Ils vont dire : Nous n'avons aucun savoir c'est certes Toi le grand connaisseur de l'invisible ».


قال الله تعالى : يَوْمَ يَجْمَعُ اللَّهُ الرُّسُلَ فَيَقُولُ مَاذَا أُجِبْتُمْ قَالُواْ لاَ عِلْمَ لَنَا إِنَّكَ أَنتَ عَلاَّمُ الْغُيُوبِ
(سورة المائدة ١٠٩)


Allah a dit dans la sourate Houd n°11 verset 49 (traduction rapprochée du sens du verset): « Voilà quelques nouvelles de l'invisible que Nous te révélons. Tu ne les connaissais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela . Sois patient. La fin heureuse sera pour les pieux ».


قال الله تعالى : تِلْكَ مِنْ أَنبَاء الْغَيْبِ نُوحِيهَا إِلَيْكَ مَا كُنتَ تَعْلَمُهَا أَنتَ وَلاَ قَوْمُكَ مِن قَبْلِ هَذَا فَاصْبِرْ إِنَّ الْعَاقِبَةَ لِلْمُتَّقِينَ
(سورة هود ٤٩)


Allah a dit dans la sourate Tawba n°9 verset 101 (traduction rapprochée du sens du verset): « Et parmi les bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout comme une partie des habitants de Médine. Ils s'obstinent dans l'hypocrisie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons ».


قال الله تعالى : وَمِمَّنْ حَوْلَكُم مِّنَ الأَعْرَابِ مُنَافِقُونَ وَمِنْ أَهْلِ الْمَدِينَةِ مَرَدُواْ عَلَى النِّفَاقِ لاَ تَعْلَمُهُمْ نَحْنُ نَعْلَمُهُمْ
(سورة التوبة ١٠١)


Les textes de la Sounna

Il y a de très nombreux hadiths sur le sujet. Parmi eux :

- D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) lui a dit lors de l'histoire de la calomine (*) avant que son innocence ne soit révélée : « Ô 'Aicha ! Il m'est certes parvenu te concernant telle et telle chose.
Si tu es innocente alors Allah va t'innocenter et si tu as commis un péché alors demande pardon à Allah et repens toi auprès de Lui car certes lorsque le serviteur reconnaît son péché puis s'en repent alors Allah accepte son repentir ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°4750 et Mouslim dans son Sahih n°2770)

(*) C'est à dire que des gens ont injustement accusé 'Aicha (qu'Allah l'agrée) d'avoir commis la fornication.

L'imam Ibn Qayim (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit : Lorsqu'il est arrivé à 'Aicha (qu'Allah l'agrée) ce qui lui est arrivé et que les calomniateurs l'ont accusé de ce dont ils l'ont accusé, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne savait pas ce qu'il s'était réellement passé avant que ne lui vienne la révélation d'Allah concernant son innocence.
(Al Manar Al Mounif Fi Sahih Wa Daif p 61)


عن عائشة رضي الله عنها أن النبي صلى الله عليه و سلم قال لها في قصة الإفك قبل نزول براءتها : يا عائشةُ ! فإنه قد بلغَني عنكِ كذا وكذا فإن كنتُ بريئةً فسيبرِّئُك اللهُ وإن كنتُ ألمَمْتِ بذنبٍ فاستغفِري اللهَ وتوبي إليه فإنَّ العبدَ إذا اعترف بذنبٍ ثم تاب تاب اللهُ عليه
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٧٥٠ و مسلم في صحيحه رقم ٢٧٧٠)


- D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Nous sommes sortis avec le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dans un de ses voyages et lorsque nous sommes arrivé à Al Baida ou à Dhat Al Jaych j'ai perdu mon collier.
Alors le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) l'a cherché et les gens l'ont cherché avec lui tandis qu'ils étaient dans un endroit ou il n'y avait pas d'eau et ils n'avaient pas d'eau avec eux (…).
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dormi et au matin il n'avait pas d'eau alors Allah a révélé le verset sur le tayamoum (1) et ils ont donc fait le tayamoum.
Ouseyd Ibn Al Houdeyr (qu'Allah l'agrée) a dit : Ceci n'est pas votre première bénédiction ô famille de Abou Bakr !
On fit lever le chameau sur lequel j'étais on trouva alors le collier en dessous de lui (2).
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°334 et Mouslim dans son Sahih n°816)

(1) C'est à dire les ablutions sèches

(2) Cheikh 'Abdel Mouhsin Al 'Abad a dit : Si le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) connaissait l'invisible il les aurait informé dès le départ que le collier se trouvait sous le chameau et les gens ne l'auraient pas cherché.
(Min Kounouz Al Quran Al Karim ; Koutoub Wa Rasail Cheikh Al Abad vol 1 p 172)


عن عائشة رضي الله عنها قالت : خرجنا مع رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم في بعض أسفاره حتى إذا كنا بالبيداء أو بذات الجيش انقطع عقد لي فأقام رسول الله صلَّى اللهُ عليه وسلَّم على التماسه وأقام الناس معه وليسوا على ماء وليس معهم ماء (...)
فنام رسول الله صلَّى اللهُ عليه وسلَّم حتى أصبح على غير ماء فأنزل الله آية التيمم فتيمموا
فقال أسيد بن الحضير رضي الله عنه : ما هي بأول بركتكم يا آل أبي بكر
فبعثنا البعير الذي كنتُ عليه فوجدنا العقد تحته
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٣٣٤ و مسلم في صحيحه رقم ٨١٦)


D'après Oum Salama (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Certes je ne suis qu'un homme et vous vous disputez auprès de moi.
Peut-être que certains d'entre vous sont plus éloquents dans leurs manières de présenter leurs preuves que d'autres et je vais donc juger en sa faveur par rapport à ce que j'entends.
Celui en faveur de qui je juge en lui donnant le droit de son frère qu'il ne le prenne pas car je ne fais que lui couper une partie du feu (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7169 et Mouslim dans son Sahih n°1713)

(*) Cheikh 'Abdel Mouhsin Al 'Abad a dit : Si le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) connaissait l'invisible il aurait connu celui des deux plaignants celui qui mérite que l'on juge en sa faveur et celui qui ne le mérite pas.
(Min Kounouz Al Quran Al Karim ; Koutoub Wa Rasail Cheikh Al Abad vol 1 p 172)


عن أم سلمة رضي الله عنها قال النبي صلى الله عليه و سلم : إنما أنا بشرٌ وإنكم تختصمون إليَّ ولعلَّ بعضَكم أن يكون ألحنَ بحُجَّتِه من بعضٍ فأقضي له على نحوِ ما أسمعُ
فمن قضيتُ له بحقِّ أخيه شيئًا فلا يأخذُه فإنما أقطعُ له قطعةً من النارِ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧١٦٩ و مسلم في صحيحه رقم ١٧١٣)


D'après Oum Salama (qu'Allah l'agrée) : Lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est parti pour faire la hijra, sa fille Zaynab (qu'Allah l'agrée) a demandé à son mari Abou Al 'As Ibn Rabi' la permission de partir auprès du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et il la lui a accordé.
Elle s'est donc rendu auprès de lui et ensuite Abou Al 'As s'est rendu à Médine et lui a fait passer un message dans lequel il lui demandait de prendre pour lui un pacte de sécurité envers son père.
Elle est donc sortie de son appartement alors que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) priait comme imam pour les gens dans la prière du sobh et a dit : Ô vous les gens ! Je suis Zaynab la fille du Messager d'Allah et j'ai certes accordé ma protection à Abou Al 'As !
Lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a terminé la prière, il a dit : « Ô vous les gens ! Certes je n'étais pas au courant de cela jusqu'à ce que vous l'entendiez et certes le pacte de sécurité du plus infime des musulmans les engage tous ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2819)


عن أم سلمة رضي الله عنها أنَّ زينبَ بنتَ رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ حين خرج رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ مُهاجرًا استأذنتْ أبا العاصِ بنَ الربيعِ زوجَها أن تذهبَ إلى رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ فأَذِنَ لها
فقدمتْ عليه ثم إنَّ أبا العاصِ لحق بالمدينةِ فأرسل إليها : أن خُذي لي أمانًا من أبيكِ فخرجتْ فأطلَّتْ برأسِها من بابِ حُجرتِها ورسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ في الصُّبحِ يُصلِّي بالناسِ فقالتْ : يا أيها الناسُ ! أنا زينبُ بنتُ رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ وإني قد أَجَرْتُ أبا العاصِ
فلما فرغ رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ من الصلاةِ قال : يا أيها الناسُ ! إني لم أعلمْ بهذا حتى سمعتُموه ألا وإنه يُجيرُ على المسلمينَ أدْناهم
(رواه اطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٨١٩)


Le consensus

Le cheikh Mohammad Taqiyou Din Al Hilali Al Maghribi (mort en 1407 du calendrier hégirien) a dit : « Les gens de la sounna sont en consensus sur le fait qu'il n'y a qu'Allah qui connait l'invisible et celui qui a comme croyance qu'une créature connait l'invisible a certes mécru dans le Coran et a démenti le Coran et le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ».
(Sabil Rachad Fi Hadi Kheyr Al Ibad vol 2 p 259)


Remarque :

Il ne faut pas comprendre de ce qui précède que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne connaissait rien de l'invisible.
Le sens est que seul Allah connait tout l'invisible et le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) n'en connaissait que ce qu'Allah lui a révélé.
En effet, Allah dévoile et révèle à ses prophètes une partie de l'invisible afin que ceci soit une preuve de la véracité de leurs prophéties.

Allah a dit dans la sourate Al Djinn n°72 versets 26 et 27 (traduction rapprochée du sens du verset): « Il est le connaisseur de l'invisible qu'Il ne dévoile à personne sauf à celui qu'Il agrée comme Messager ».


قال الله تعالى : عَالِمُ الْغَيْبِ فَلا يُظْهِرُ عَلَى غَيْبِهِ أَحَدًا إِلاَّ مَنِ ارْتَضَى مِن رَّسُولٍ
(سورة الجن ٢٧/٢٦)


L'imam Al Qortobi (mort en 671 du calendrier hégirien) a dit à propos de ce verset : « C'est à dire qu'Allah ne dévoile l'invisible qu'à ceux qu'Il a choisi pour la prophétie. En effet Il leur dévoile ce qu'Il désire de l'invisible afin que ce soit une preuve de la prophétie ».
(Al Jami' Li Ahkam Al Quran vol 21 p 308)



Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ? Contactez-Nous
ou : islam@hadithdujour.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith