Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Quelques leçons tirées des hadiths sur le jeûne du jour de 'achoura 4/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Dossier complet sur les leçons tirées des hadiths sur le jeûne du jour de 'Achoura :


Remarque n°1 : La sincérité envers Allah dans le remerciement

Allah a dit dans la sourate Al 'Ankabout n°29 verset 17 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Certes ceux que vous adorez en dehors d'Allah n'ont pas la capacité de vous accorder une quelconque subsistance. C'est auprès d'Allah que vous devez rechercher votre subsistance et adorez-le et remerciez le Lui. C'est vers lui que vous retournerez ».


قال الله تعالى : إِنَّ الَّذِينَ تَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ لَا يَمْلِكُونَ لَكُمْ رِزْقًا فَابْتَغُوا عِندَ اللَّهِ الرِّزْقَ وَاعْبُدُوهُ وَاشْكُرُوا لَهُ إِلَيْهِ تُرْجَعُونَ
(سورة العكبوت ١٧)


Il y a dans ce verset une allusion vers le fait que le remerciement envers Allah pour les bienfaits qu'Il nous a accordé doit être fait par sincérité envers lui.
En effet, la personne qui remercie Allah peut le faire dans l'objectif que le bienfait dont il jouit perdure (*), et il n'y a pas de mal à cela, mais le mieux est que la personne voue son remerciement et sa gratitude à Allah par amour et reconnaissance envers Lui et que l'intention de converser le bienfait ne vienne qu'à la suite de cette intention principale.
(Al Qawl Al Moufid Charh Kitab Tawhid de Cheikh 'Otheimine vol 1 p 270)

(*) Comme nous l'avons vu précédemment, Allah a promis à la personne qui Le remercie de lui donner davantage de bienfaits.

Remarque n°2 :

Allah a dit dans la sourate Ibrahim n°14 verset 34 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Et si vous comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne pourriez pas les dénombrer. L'homme est certes vraiment injuste et ingrat ».


قال الله تعالى : وَإِن تَعُدُّوا نِعْمَتَ اللَّهِ لَا تُحْصُوهَا إِنَّ الْإِنسَانَ لَظَلُومٌ كَفَّارٌ
(سورة إبراهيم ٣٤)


Chaque respiration que la personne fait, son ouie, sa vue, sa santé, chaque chose que la personne mange ou boit, toutes ces choses sont des bienfaits qu'Allah accorde à Son serviteur.

Ainsi, comme Allah l'a mentionné dans ce verset, Ses bienfaits sont innombrables et ainsi comment le serviteur peut-il le remercier pour chacun de ces bienfaits ?!

De plus, lorsque le serviteur remercie Allah pour un bienfait, c'est Allah qui l'a guidé vers ce remerciement et le lui a permis.
Ce remerciement est donc un nouveau bienfait qui lui aussi mérite un remerciement et ainsi de suite...

C'est pour cela que certains savants ont dit que le réel remerciement envers Allah est le fait que la personne comprenne que même si elle fait tous les efforts possibles pour remercier Allah, elle n'est en réalité pas capable de Le remercier comme Il le mérite.
(Voir Kitab Choukr de l'imam Ibn Abi Dounia n°198, Madarij Salikin de l'imam Ibn Al Qayim p 550, fiqh Al Ad'iya Wal Adhkar de Cheikh 'Abder Razaq Al Badr vol 1 p 278)

Il a été rapporté que l'envoyé d'Allah Daoud (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : Ô Seigneur ! Comment pourrais-je te remercier alors que le fait que je Te remercie est un nouveau bienfait qui doit lui aussi être remercié ?
Allah a dit : « Maintenant tu m'as remercié ô Daoud ! ».
(Madaraij Salikin de l'imam Ibn Al Qayim p 550)


قال داود صلّى الله عليه و سلّم : يا رب ! كيف أشكرك وشكري لك نعمة علىّ من عندك تستوجب بها شكرًا
فقال الله : الآن شكرتني يا داود
(مدارج السالكين للإمام ابن القيم ص ٥٥٠)


Remarque n°3 : Allah a mentionné dans le Coran deux de Ses Noms qui sont en rapport avec le remerciement et la gratitude
(Voir Fiqh Al Asma Al Housna de Cheikh 'Abder Razaq Al Badr p 206)

Le premier de ces noms est Al Chakir / الشاكر qui signifie Le Reconnaissant.
Ce nom est cité deux fois dans le Coran : sourate Al Baqara n°2 verset 158, sourate Nissa n°4 verset 147.

Allah a dit dans la sourate Al Baqara n°2 verset 158 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Et celui qui fait un bien de manière surérogatoire alors certes Allah est Reconnaissant et Savant ».


قال الله تعالى : وَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَإِنَّ اللَّهَ شَاكِرٌ عَلِيمٌ
(سورة البقرة ١٥٨)


Le second nom est Al Chakour / الشكور qui signifie Le Très Reconnaissant.
Ce nom est cité deux fois dans le Coran : sourate Fatir n°35 verset 30, sourate Fatir n°35 verset 34, sourate Choura n°42 verset 23, sourate Al Taghaboun n°64 verset 17.

Allah a dit dans la sourate Choura n°42 verset 23 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Et quiconque accomplit une bonne action, Nous répondons par une récompense plus belle encore. Certes Allah est Pardonneur et Très Reconnaissant ».


قال الله تعالى : وَمَن يَقْتَرِفْ حَسَنَةً نَّزِدْ لَهُ فِيهَا حُسْنًا إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ شَكُورٌ
(سورة الشورى ٢٣)


D'après Sa'id, Qatada (mort en 127 du calendrier hégirien) a dit : « - Pardonneur - c'est à dire des péchés ; - Très Reconnaissant - c'est à dire pour les bonnes actions qu'Il multiplie ».
(Rapporté par Ibn Jarir Tabari dans son Tefsir n°30759 et sa chaîne de transmission est authentique)


عن سعيد قال قتادة: إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ : للذنوب / شَكُورٌ : للحسنات يضاعفها
(رواه ابن جرير الطبري في تفسيره رقم ٣٠٧٥٩ و سنده حسن)


D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Un homme a vu un chien qui mangeait de la terre tellement il avait soif.
Cet homme a pris son chausson et a donné à boire au chien jusqu'à ce qu'il apaise sa soif.
Allah a alors été reconnaissant envers lui et l'a fait rentré dans le paradis ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°173)


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : أن رجلاً رأى كلبًا يأكل الثرى من العطش فأخذ الرّجل خفّه فجعل يغرف له به حتّى أرواه فشكر الله له فأدخله الجنّة
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٧٣)


D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Alors qu'un homme marchait sur un chemin, il a trouvé sur ce chemin une branche d'arbre épineuse.
Il l'a donc écartée du chemin. Allah a été reconnaissant envers lui et lui a pardonné ses péchés ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1914)


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : بينما رجل يمشي بطريق وجد غصن شوك على الطريق فأخره فشكر الله له فغفر له
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١٩١٤)


Ainsi, ces noms d'Allah signifient qu'Allah remercie et fait preuve de gratitude envers Ses serviteurs pour leurs actes d'obéissance mêmes minimes en leur accordant une grande récompense et une large rétribution.
De plus, ces noms peuvent également signifier qu'Allah fait les éloges de Ses serviteurs pieux auprès des anges.
(Al I'tiqad Wal Hidaya Ila Sabil Ar Rachad de l'imam Al Bayhaqi p 52)

Allah atteint le plus haut degré de gratitude. Il donne au serviteur la capacité de faire la bonne action et le guide vers elle puis Il donne une immense récompense pour des actes même minimes.
Il compte la bonne action au minimum dix fois et peut la multiplier jusqu'à sept cent fois et même encore davantage.
Lorsqu'un serviteur fait une dépense de l'argent qu'Il lui a accordé, Allah lui rend ce qu'il a dépensé en le multipliant alors même que c'est Lui qui l'a guidé vers la générosité.
La gratitude et la reconnaissance d'Allah atteint un tel niveau que même lorsqu'une personne mécréante fait un acte de bien dans la vie d'ici-bas, Allah lui donne sa récompense dans la vie d'ici-bas alors que cette personne fait partie de celles de Ses créatures qu'Il déteste le plus.
(Voir 'Oudatou Sabirin de l'imam Ibn Al Qayim à partir de la page 540)

En conclusion, la foi du musulman dans ces deux noms d'Allah doit le pousser à multiplier les actes de bien en espérant profiter de la généreuse récompense d'Allah et de ne pas mépriser les actes de bien aussi minimes soient-ils.
(Fiqh Al Asma Al Housna de Cheikh 'Abder Razaq Al Badr p 208, Al Nahj Al Asma Fi Charh Al Asma Al Housna p 279)

D'après Abou Dhar (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne méprise rien des bonnes actions ! Ne serait-ce que le fait de rencontrer ton frère avec un visage souriant ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2626)


عن أبي ذر رضي الله عنه قال رسول الله صلّى الله عليه و سلّم : لا تحقرنّ من المعروف شيئًا ولو أن تلقى أخاك بوجه طلق
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٦٢٦)


Dossier complet sur les leçons tirées des hadiths sur le jeûne du jour de 'Achoura :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith