Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les piliers du jeûne 4/19

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Remarque n°3 : Le fait de goûter de la nourriture n'annule pas le jeûne

D'après 'Ikrima, 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit: « Il n'y a pas de mal à ce que le jeûneur goûte quelque chose du plat (*) ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°9528 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil n°937)

(*) C'est à dire qu'il est permis à la personne qui cuisine de goûter le plat afin de voir s'il a besoin de davantage de sel ou autre puis elle recrache ce qu'elle a goûté et elle ne l'avale pas.
(Voir par exemple Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 4 p 178)


عن عكرمة قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما : لا بأس أن يتطاعم الصائم من القِدر
(رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ٩٥٢٨ و حسنه الشيخ الألباني في إرواء الغليل رقم ٩٣٧)


Remarque n°4 : Lorsque la personne se rince la bouche, que ce soit dans les ablutions ou autre, il reste dans la bouche le goût de l'eau. Dans ce cas, il n'est pas demandé au jeûneur de cracher jusqu'à ce que ce goût parte.

Ceci est l'avis de la majorité des savants.
(Voir Al Jami' Li Ahkam As Siyam de Cheikh Khalid Al Mouchayqih vol 3 p 46)

Cheikh 'Otheimine a dit : « Il y a certaines personnes qui, lorsqu'elles se rincent le bouche, restent un moment à cracher et ils expliquent cela en disant : -Je crains qu'il ne reste le goût de l'eau dans ma bouche et que cela descende dans mon ventre-.

Ceci est de l’exagération et de l'excès dans la religion.

Ni le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui), ni les compagnons n'ont fait cela et ainsi cela est de l'excès qu'il ne convient pas de pratiquer.

Par contre, ce qui peut rester entre les dents comme reste de nourriture alors la personne peut le faire sortir sans difficulté ».
(Ta'liqat 'Ala Kitab As Siyam Min Al Fourou' p 207)

Remarque n°5 : La salive

Le fait que que la personne avale sa propre salive n'annule pas le jeûne.

Par contre le fait d'avaler de la salive d'une autre personne, par exemple en l'embrassant, annule le jeûne.

L'imam Ibn Hazm (mort en 456 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus sur le fait que le fait d'avaler la salive qui n'a pas quitté la bouche n'annule pas le jeûne ».
(Maratib Al Ijma' p 46)

L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus sur le fait que le jeûneur qui avale la salive d'une autre personne a annulé son jeûne ».
(Al Majmou' Charh Al Mouhadhab vol 6 p 343)

Remarque n°6 : Les glaires

Il y a deux situations concernant les glaires :

- la première situation est la glaire qui ne se trouve pas dans la bouche du jeûneur.

Dans ce cas, le fait d'avaler la glaire n'annule pas le jeûne et il n'est pas demandé au jeûneur de se forcer à la faire sortir.

L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « La glaire qui ne se trouve pas à l'intérieur de la bouche ne nuit en rien au jeûne par consensus des savants ».
(Al Majmou' Charh Al Mouhadhab vol 6 p 343)

Cheikh 'Otheimine a dit : « Lorsque l'on sent une glaire dans sa gorge, il n'est pas demander de se forcer à la faire sortir comme le font certaines personnes de la masse.

Il faut laisser la glaire, soit elle descend dans le ventre soit elle sort dans la bouche.

Par contre, le fait de se forcer à la faire sortir pour ne pas l'avaler est une erreur ».
(Ta'liqat 'Ala Kitab As Siyam Min Al Fourou' p 208)

- la seconde situation est la glaire qui se trouve dans la bouche et que la personne peut cracher sans difficulté

Dans ce cas, si la personne avale la glaire, les savants sont en divergence sur le fait que cela annule le jeûne ou pas.

Certains savants disent que la glaire est comme la salive et ainsi le fait de l'avaler n'annule pas le jeûne.

Tandis que d'autres disent que la glaire est comme la nourriture et la boisson et ainsi le fait de l'avaler annule le jeûne.
(Voir par exemple Fatawa Az Zakat wa As Siyam de Cheikh 'Otheimine p 727)

Ainsi, dans ce cas, le plus prudent est donc de cracher la glaire et de ne pas l'avaler afin de sortir de cette divergence.
(Voir Al Ta'liq 'Alal Kafi de Cheikh 'Otheimine vol 3 p 507, Fatawa Nour 'Ala Darb de Cheikh Ibn Baz p 1235)

Remarque n°7 : Le reste de nourriture qui est coincé entre les dents

L'imam Ibn Al Mundhir (mort en 318 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus sur le fait que rien n'est obligatoire (*) au jeûneur qui a avalé avec sa salive un reste de nourriture qui était entre ses dents et qu'il n'a pas pu retenir ».
(Al Ijma' n°151 p 59)

(*) C'est à dire qu'il n'a pas à rattraper ce jeûne.

Par contre si le jeûneur pouvait faire sortir ce reste de nourriture de sa bouche mais ne l'a pas fait et l'a avalé alors la majorité des savants sont d'avis que son jeûne est annulé.
(Voir par exemple Al Majmou' de l'imam Nawawi vol 6 p 347)

Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith