Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les mérites et les règles de la lecture du Coran 8/55

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Mérite n°10 : La lecture du Coran en toute vérité est la meilleure chose par laquelle on peut embellir le moushaf

D'après Chaqiq : Quelqu'un est passé vers 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) avec un moushaf (1) qui avait été décoré avec de l'or.
Alors 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « Certes la meilleure chose par laquelle on embellit le moushaf est le fait de le lire en toute vérité (2) ».
(Rapporté par Ibn Abi Daoud dans Kitab Al Masahif n°464 et authentifié par Cheikh Salim Al Hilali dans sa correction de Kitab Al Masahif p 588)

(1) C'est à dire le Coran sous forme de livre.

(2) C'est à dire en s'appliquant lors de la lecture et en mettant en pratique ce que l'on a lu.
Comme cela a déjà été mentionné précédemment, le terme arabe utilisé -tilawa / تلاوة - signifie le fait de lire mais également le fait de suivre.
Ainsi la personne qui fait la tilawa en toute vérité est la personne qui s'applique dans la lecture et suit ensuite ce qu'elle a lu en le mettant en pratique.
(Voir Taysir Al Karim Ar Rahman Fi Tefsir Kalam Al Mannan de Cheikh Sa'di p 65)


عن شقيق قال : مُرَّ عل عبدللّه بن مسعود رضي الله عنه بمصحفٍ قد زُيِّن بالذّهب فقال : إنّ أحسن ما زُيِّن به المصحف تلاوته في الحقّ
(رواه ابن أبي داود في كتاب المصاحف رقم ٤٦٤ وصححه الشيخ سليم الهلالي في تحقيق كتاب المصاحف ص ٥٨٨)


Mérite n°11 : Celui qui lit le Coran obtient dix bonnes actions pour chaque lettre qu'il a lu

Les savants ont mentionné qu'il y a au moins 320 000 lettres dans le Coran.
(Voir Tefsir Ibn Kathir vol 1 p 53, Al Itqan de l'imam Souyouti p 146)

D'après 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui lit une lettre du livre d'Allah a pour cela une bonne action et la bonne action compte dix fois (*).
Je ne dis pas que -Alif Lam Mim- est une lettre mais -Alif- est une lettre, -Lam- est une lettre et -Mim- est une lettre ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2910 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)


عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلّى الله عليه و سلّم : من قرأ حرفًا من كتاب الله فله به حسنة والحسنة بعشر أمثالها لا أقول : آلم حرف ولكن ألف حرف و لام حرف وميم حرف
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٩١٠ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)


(*) Il faut préciser, comme cela sera mentionné plus tard avec la permission d'Allah, que certains textes mentionnent qu'en plus des dix bonnes actions, la personne qui lit le Coran obtient également pour chaque lettre du Coran qui est lue que dix péchés lui soient effacés.

D'après Muhammed Ibn Ka'b Al Qurathi, 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « Il n'y a pas un croyant qui lit une lettre du Coran, si j'avais voulu j'aurais dit -un mot complet- mais il s'agit d'une lettre, sans qu'Allah ne lui écrive dix bonnes actions ».
(Rapporté par Ibn Mandah dans son ouvrage Ar Rad 'Ala Man Yaqoul Alif Lam Mim Harf p 66/67 et sa chaîne de transmission est authentique. Voir la Silsila Sahiha vol 7 p 972)


عن محمد بن كعب القرظي قال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : ما من مؤمن يقرأ حرفًا من القرآن ولو شئتُ لقلتُ : اسماً تامّاً ولكن حرفاً إلاّ كتب اللّـه له عشر حسنات
(رواه ابن منده في كتاب الرد على من يقول الم حرف ص ٦٧/٦٦ و سنده صحيح . انظر السلسلة الصحيحة ج ٧ ص ٩٧٢)


Mérite n°12 : La personne qui lit le Coran ne retournera pas à l'âge le plus vil

D'après 'Ikrima, 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « La personne qui lit le Coran ne retournera pas à l'âge le plus vil (1). Ceci est la parole d'Allah : -Puis Nous l'avons ramené au niveau le plus bas sauf ceux qui ont eu la foi- (2).
C'est à dire sauf ceux qui ont lu le Coran ».
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°4010 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib Wa Tarhib n°1435)

(1) Lorsqu'une personne atteint l'âge de la décrépitude, elle devient dépendante de sa famille et de ceux qui sont auprès d'elle et ainsi leur cause des difficultés et leur rend les choses difficiles.

(2) Il s'agit de la traduction rapprochée du sens des versets 5 et 6 de la sourate Tin n°95.


عن عكرمة قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما : من قرأ القرآنَ لم يُرَدّ إلى أرذلِ العمرِ وذلك قوله : ثُمَّ رَدَدْنَاهُ أَسْفَلَ سَافِلِينَ (5) إِلاَّ الَّذِينَ آمَنُوا
قال : إلاّ الذين قرأوا القرآنَ
(رواه الحاكم في المستدرك رقم ٤٠١٠ و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٤٣٥)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith