Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les mérites et les règles de la lecture du Coran 39/55

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


B. Le fait de s'arrêter à la fin de chaque verset lors de la lecture du Coran et cela même si le verset suivant est en lien direct avec le précédent

L'imam Ibn Qayim (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit: « Ce qui est le plus méritoire est de s'arrêter à la fin des versets et cela même si le verset suivant est en lien avec le verset précédent ».
(Zad Al Ma'ad vol 1 p 125)

D'après Ibn Abi Moulayka : Oum Salama (qu'Allah l'agrée) a été questionnée sur la récitation du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Elle a dit : « Il coupait sa récitation verset par verset. -Bismillahi Rahmani Rahim- / -El Hamdoulilahi Rabbil 'Alamin- / -Ar Ramani Rahim- / -Maliki Yawmi Din- (*) ».
(Rapporté par l'imam Ahmed dans son Mousnad n°26583 et authentifié par Cheikh Albani dans Asl Sifat Salat p 293)

(*) C'est à dire que Oum Salama (qu'Allah l'agrée) a montré comment le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) récitait verset par verset en récitant les premiers versets de la sourate Al Fatiha n°1.
Elle a récité le premier verset puis a fait une pause.
Puis elle a récité le second verset puis a fait une pause et ainsi de suite.


عن ابن أبي مليكة عن أم سلمة رضي الله عنها أنّها سُئِلَت عن قراءة رسول الله صلّى الله عليه وسلّم فقالت : كان يقطع قراءته آية آية : بسم الله الرحمن الرحيم . الحمد لله رب العالمين . الرحمن الرحيم . مالك يوم الدين
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢٦٥٨٣ و صححه الشيخ الألباني في أصل صفة الصلاة ص ٢٩٣)


Remarque : L'importance d'appliquer les règles de la lecture du Coran / Tajwid

D'après Qatada : J'ai questionné Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée) à propos de la récitation du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Il a dit : « Il faisait des allongements (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5045)

(*) C'est à dire qu'il faisait des allongements sur les lettres que l'on peut allonger.
(Asl Sifat Salat de Cheikh Albani p 565)

Les différents type d'allongements, leurs temps, les lettres qui doivent être allongées sont un des chapitre de la science du Tajwid.


عن قتادة قال : سألت أنس بن مالك رضي الله عنه عن قراءة النّبي صلّى الله عليه وسلّم فقال : كان يمد مدًا
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٠٤٥)


D'après Mas'oud Ibn Yazid : 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) apprenait le Coran à quelqu'un.
L'homme a lu : -Innama Sadaqat Lil Fouqara Wal Masakin- (1) sans allongement (2).
Alors 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « Ce n'est pas comme cela que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) m'a appris à lire ce verset ».
L'homme a dit : Et comment te l'a t-il enseigné ô Abou 'Abder Rahman ?
'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « -Innama Sadaqat Lil Fouqara Wal Masakin- avec un allongement (3) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2237)

(1) Il s'agit du verset 60 de la sourate Tawba n°9.

(2) C'est à dire que lorsque l'homme a lu ce verset, il n'a pas fait d'allongement dans le terme -fouqara-.

(3) C'est à dire que 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a lu ce terme avec un allongement (mad) à la fin.

Ainsi, ce texte montre que 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a reproché à cet homme de ne pas avoir fait l'allongement dans le terme -fouqara- lors de sa lecture et il ne lui a pas permis de le délaisser bien que cet allongement n'est aucune influence sur le sens de ce mot.
(Al Qawl Al Moufid Fi Woujoub At Tajwid p 19/20)

Cela montre donc l'importance d'appliquer les règles de la récitation du Coran (Tajwid).
Ces règles sont détaillées dans les ouvrages que les savants ont écrit sur ce sujet et leur application doit être étudiée avec une personne qui connait cette science.


عن مسعود بن يزيد قال : كان عبدالله بن مسعود رضي الله عنه يقرئ القرآن رجلاً
فقرأ الرّجل : إنّما الصّدقات للفقراء والمساكين مرسلة
فقال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : ما هكذا أقرأنيها رسول الله صلّى الله عليه وسلّم
قال : كيف أقرأكها يا أبا عبد الرحمن ؟
قال : أقرأنيها إنما الصدقات للفقرآء والمساكين فمدّها
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٢٣٧)


C. Il convient de lire le Coran en lisant les sourates en commençant par le début du Coran

D'après Abou Wa'il : Un homme est allé voir 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) et a dit : Que dis-tu d'un homme qui lit le Coran à l'envers ? (*)
'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « Celui-ci a le coeur à l'envers ! ».
(Rapporté par Ibn Abi Daoud dans Kitab Al Masahif n°469 et authentifié par Cheikh Salim Al Hilali dans sa correction de cet ouvrage p 589)

(*) C'est à dire que dans sa lecture, au lieu de commencer par les sourate Al Fatiha n°1 puis la sourate Al Baqara n°2 et ainsi de suite, il commence par la sourate An Nas n°114 puis la sourate Al Falaq n°113 et ainsi de suite.
(Voir Gharib Al Hadith de l'imam Abou 'Oubeid vol 4 p 103/104)

Je précise que cela concerne la lecture du Coran et pas sa mémorisation pour laquelle il n'y a pas de mal à commencer par les petites sourates avant les grandes.


عن أبي وائل قال : جاء رجل إلى عبدالله بن مسعود رضي الله عنه فقال : الرجل يقرأ القرآن منكوساً
قال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : ذاك منكوس القلب
(رواه ابن أبي داود في كتاب المصاحف رقم ٤٦٩ و صححه الشيخ سليم الهلالي في تحقيق هذا الكتاب ص ٥٨٩)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith