Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les mérites et les règles de la lecture du Coran 21/55

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


F. Il n'est pas permis à la femme de lire le Coran durant les menstrues ou durant les nifas (période d'écoulement de sang suivant l'accouchement)

D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) s'appuyait sur mon torse alors que j'avais mes menstrues puis il récitait le Coran. (*)
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°297 et Mouslim dans son Sahih n°301)


عن عائشة رضي الله عنها أن النّبي صلّى الله عليه وسلّم كان يتكئ في حجري وأنا حائض ثمّ يقرأ القرآن
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٩٧ و مسلم في صحيحه رقم ٣٠١)


D'après Maymouna (qu'Allah l'agrée) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) rentrait auprès de l'une d'entre nous alors qu'elle avait ses menstrues.
Alors il posait sa tête sur son torse et récitait le Coran alors qu'elle avait ses menstrues. (*)
(Rapporté par l'imam Ahmed dans son Mousnad n°26810 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction du Mousnad)


عن ميمونة رضي الله عنها قالت : كان رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ يدخُلُ على إحدانا وهي حائضٌ فيَضعُ رأسَهُ في حِجْرِها فيقرَأُ القُرآنَ وهي حائضٌ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢٦٨١٠ و صححه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند)


(*) Ces deux hadiths montrent que la présence des menstrues a un effet à propos de l'interdiction de la récitation du Coran. En effet, le fait que 'Aicha et Maymouna (qu'Allah les agrée toutes les deux) mentionnent cette information n'aurait aucun intérêt s'il n'était pas connu de celui qui l'entend que la récitation pour la femme en menstrue n'est pas permise.
(Voir Fath Al Bari de l'imam Ibn Rajab vol 1 p 430 et Ta'sis Al Ahkam de Cheikh Najmi vol 1 p 65)

D'après Abou Zoubayr : J'ai questionné Jabir (qu'Allah l'agrée) à propos de la femme qui a ses menstrues et celle qui est dans la période de nifas (*), peut-elle réciter quelque chose du Coran ?
Jabir (qu'Allah l'agrée) a dit : « Non ».
(Rapporté par Ibn Al Mundhir dans Al Awsat n°621 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction de Sounan Tirmidhi vol 1 p 161)

(*) C'est la période d'écoulement de sang qui suit l'accouchement.


عن أبي الزبير أنه سأل جابراً رضي الله عنه عن المرأة الحائض والنفساء هل تقرأ شيئاً من القرآن ؟
فقال جابر رضي الله عنه : لا
(رواه ابن المنذر في الأوسط رقم ٦٢١ و حسنه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق سنن الترمذي ج ١ ص ١٦١)


D'après Sayar, Abou Wa'il (mort en 82 du calendrier hégirien) a dit : « À l'époque (*), il était dit : La personne en janaba et la femme en menstrue ne récitent pas le Coran ».
(Rapporté par Darimi dans ses Sounan n°1105 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction de Sounan Tirmidhi vol 1 p 162)

(*) C'est à dire à l'époque des compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous).


عن سيار قال أبو وائل : كان يُقاَل : لا يقرأ الجنب و لا الحائض
(رواه الدارمي في سننه رقم ١١٠٥ و صححه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق سنن الترمذي ج ١ ص ١٦٢)


D'après Firas, 'Amir Ach Cha'bi (mort en 82 du calendrier hégirien) a dit : « À l'époque, il était dit : La personne en janaba et la femme en menstrue ne récitent pas le Coran ».
(Rapporté par Darimi dans ses Sounan n°1096 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction de Sounan Tirmidhi vol 1 p 162)


عن فراس قال عامر الشعبي : الجنب و الحائض لا يقرآن القرآن
(رواه الدارمي في سننه رقم ١٠٩٦ و حسنه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق سنن الترمذي ج ١ ص ١٦٢)


L'interdiction de la récitation pour la femme en menstrue ou durant la période de nifas est l'avis de la majorité des savants.
(Voir par exemple Sounan Tirmidhi hadith n°131, Charh As Sounna de l'imam Al Baghawi vol 2 p 43)

Remarque : Il est à noter que certains savants ont mentionné qu'il y a une différence de jugement entre la lecture du Coran de la part de la femme en menstrue ou durant la période de nifas en cas de besoin et la lecture du Coran dans l'intention d'adoration uniquement.
Ils disent qu'en cas de besoin, la lecture du Coran est permise mais qu'il ne faut pas qu'elle le lise si son intention est uniquement l'adoration d'Allah.

Cheikh 'Otheimine a dit : « Notre avis est que s'il y a un besoin de lire le Coran comme par exemple la récitation de certaines sourates dans les formules de rappels quotidiens (invocation du matin et de l'après-midi...), le fait de réviser ce qu'elle a mémorisé, pour enseigner à sa fille ou à ses élèves, pour réciter à son enseignante alors il n'y a pas de mal.
Mais s'il n'y a aucun besoin alors non ».
(Fatawa 'Ala At Tariq question 341 p 191)

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith