Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les mérites et les règles de la lecture du Coran 16/55

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Partie 2. Les règles relatives à la personne qui lit le Coran, à l'endroit de la lecture du Coran et au moment de la lecture du Coran

À la base, il est recommandé à chaque personne de lire ou réciter le Coran à chaque moment et à chaque endroit.
(Voir par exemple Al Moughni de l'imam Ibn Qoudama vol 1 p 610)

D'après Al Aswad, 'Aicha (qu'Allah l'agrée) a dit : « Certes, je lis ma partie quotidienne de Coran ou la plupart de ma partie quotidienne de Coran alors que je suis couchée sur mon lit ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Moussannaf n°32184 et authentifié par Cheikh Chathri dans sa correction du Moussannaf de Ibn Abi Chayba vol 16 p 467)



عن الأسود قالت عائشة رضي الله عنها : إنّي لأقرأ حزبي أو عامة حزبي وأنا مضطجعة على فراشي
(رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ٣٢١٨٤ و صححه الشيخ الشثري في تحقيق مصنف ابن أبي شيبة ج ١٦ ص ٤٦٧)


D'après Miqsam, 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « Qu'est-ce qui empêche l'un d'entre-vous, lors de son retour vers sa famille après son travail ou après avoir accompli la tâche qu'il devait accomplir de lire le Coran et alors il obtient pour chaque lettre (*) dix bonnes actions ».
(Rapporté par 'Abdallah Ibn Al Moubarak dans Kitab Az Zouhd n°756 et sa chaîne de transmission est authentique)

(*) C'est à dire pour chaque lettre du Coran qu'il lit.


عن مقسم قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما : ما يمنع أحدكم إذا رجع من سوقه أو من حاجته إلى أهله أن يقرأ القرآن فيكون له بكلّ حرف عشر حسنات
(رواه عبدالله بن المبارك في كتاب الزهد رقم ٧٥٦ و سنده حسن)


Par contre, il y a des règles spécifiques qui sont relatives à la personne qui lit le Coran et à sa purification, à l'endroit de la lecture du Coran et au moment de la lecture du Coran.

I. Les règles relatives à la personne qui lit le Coran et à sa purification

A. Il est permis à la personne qui n'est pas en état d'ablution de réciter le Coran

D'après Abou Salam : Une personne qui a vu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) m'a informé qu'il (1) a uriné puis a récité des versets du Coran avant de toucher l'eau (2).
(Rapporté par l'imam Ahmed dans son Mousnad n°18074 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction du Mousnad)

(1) C'est à dire le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui)

(2) C'est à dire avant d'avoir fait ses ablutions.


عن أبي السلام قال : حدثني من رأى النّبي صلّى الله عليه و سلّم أنّه بال ثمّ تلا آيا من القرآن قبل أن يمس الماء
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٨٠٧٤ و صححه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند)


D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée) : 'Omar Ibn Al Khatab (qu'Allah l'agrée) a fait ses besoins puis a commencé a réciter (1).
Abou Maryam lui a dit : Si tu faisais les ablutions ô chef des croyants !
'Omar (qu'Allah l'agrée) lui a dit : Est-ce que c'est Mousaylima (2) qui t'a fait cette fatwa ?!
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans Al Mousannaf n°1111 et authentifié par Cheikh Salim Hilali dans sa correction du Mouwata vol 2 p 139)

(1) C'est à dire le Coran.

(2) Il s'agit de Mousaylima Le Menteur.
C'est une personne qui a prétendu être un autre envoyé d'Allah durant le vivant du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Il est mort durant la douzième année du calendrier hégirien dans la bataille de Al Yamama.


عن أبي هريرة رضي الله عنه أن عمر ابن الخطاب رضي الله عنه قضى حاجته تم أخذ يقرأ .
فقال له أبو مريم : لو توضّأت يا أمير المؤمنين .
فقال له عمر رضي الله عنه : أمسيلمة أفتاك ذاك ؟!
(رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ١١١١ و صححه الشيخ سليم الهلالي في تحقيق الموطأ ج ٢ ص ١٣٩)


Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit : « La récitation du Coran en état de hadath mineur (*) est permise comme ceci est montré par les textes et par le consensus des imams ».
(Majmou' Al Fatawa 21/461)

(*) C'est à dire pour la personne qui n'a pas les ablutions mais n'est pas en état de janaba.

L'imam Al Baghawi (mort en 516 du calendrier hégirien) a dit : « En ce qui concerne la récitation du Coran de mémoire pour la personne en état de hadath, ceci est permis par consensus des savants ».
(Charh As Sounna vol 2 p 48)

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith