Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Les actes recommandés pendant le jeûne 1/15

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Durant les années précédentes, nous avons expliqué les conditions du jeûne et ses piliers.

Voir les liens suivants :
- Les conditions d'obligation du jeûne du mois de Ramadan
- Les piliers du jeûne

Cette année, avec la permission d'Allah, nous allons voir les actes recommandés pendant le jeûne.

I. Le souhour et le fait de le retarder

1. Définitions

En langue arabe, la racine qui rassemble les trois lettres س / ح / ر désigne une chose qui est cachée.
(Taj Al 'Arous vol 3 p 258)

Ainsi, le sahar / السَّحَر désigne le moment qui précède le lever de l'aube.
Il porte ce nom car c'est un moment de forte obscurité.
(Mou'jam Maqayis Al Lougha vol 3 p 138)

Et le sahour / السَّحُور désigne la nourriture et la boisson qui sont consommés à la fin de la nuit, au moment du sahar.
Tandis que le souhour / السُّحُور désigne le fait de manger au moment du sahar.
(Al Niyaha Fi Gharib Al Hadith vol 2 p 147)

2. Le jugement du souhour

Les savants sont en consensus sur le fait que le souhour est recommandé et qu'il n'est pas obligatoire.

L'imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus à propos du caractère recommandé du souhour et sur le fait qu'il n'est pas obligatoire ».
(Charh Sahih Mouslim, hadith n°1095)

Malgré cela, il faut que le musulman y soit assidu et ne le délaisse pas car le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) l'a ordonné au jeûneur et il a interdit de le délaisser.

D'après Jabir Ibn 'Abdillah (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui veut jeûner qu'il mange quelque chose au souhour ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°14950 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6005)


عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : من أراد أن يصوم فليتسحر بشيء
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٤٩٥٠ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٠٠٥)


D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Manger le souhour est une bénédiction ainsi ne le délaissez pas même si l'un d'entre vous ne prend qu'une gorgée d'eau car certes Allah et ses anges prient sur ceux qui mangent le souhour ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°1186 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3683)


عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : السّحور أكله بركة فلا تدعوه و لو أن يجرع أحدكم جرعة ماء فإنّ الله و ملائكته يصلّون على المتسحرين
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١١٨٦ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٦٨٣)


Remarque :

Il est connu dans la science des bases de la jurisprudence (Ousoul Al Fiqh) qu'à la base, lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ordonne une chose, cette chose est obligatoire sauf si une autre preuve vient indiquer que le sens voulu par l'ordre prophétique est la recommandation et pas l'obligation.

Et de la même manière, lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) interdit une chose, cette chose est interdite sauf si une autre preuve vient indiquer que le sens voulu par l'interdiction prophétique est le caractère détestable et pas l'interdiction formelle.

Dans les textes précédents, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a ordonné le souhour et il a également interdit de le délaisser.
Ces textes indiquent donc, à la base, l'obligation de manger le souhour.

Ainsi, une question se pose : quelle est la preuve qui montre que le sens voulu par ces textes est simplement la recommandation du souhour et pas son obligation ?

La réponse à cette question est que les textes de la sounna ont montré que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et ses compagnons ont pratiqué le wisal est le fait de jeûner deux jours ou plus sans rompre le jeûne entre ces jours.
(Voir An Nihaya Fi Gharib Al Hadith de l'imam Ibn Al Athir p 975)

Ainsi, il est arrivé au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et à ses compagnons de délaisser le souhour et ceci montre qu'il n'est pas obligatoire.
(Neyl Al Awtar de l'imam Chawkani vol 8 p 348)

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith