Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Le jugement de l'amour envers le Prophète 2/2

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Remarque n°1 : L'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est présent dans les coeurs de tous les croyants mais il est plus ou moins fort en fonction de la foi de la personne.

Par contre, une personne qui dans son coeur n'a pas du tout d'amour pour le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est mécréante et pas musulmane.
(Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 1 p 94)

L'imam Abou Al 'Abbas Al Qortobi (mort en 656 du calendrier hégirien) a dit : « Certes toute personne qui rend véridique le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et croit en lui par une foi valable a dans son coeur une forme d'amour pour lui qui est plus forte que les autres formes d'amour mais les gens ont différents degrés dans cela.

Ainsi, certaines personnes font passer de manière complète le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avant tout autre que lui dans l'amour.
Ses compagnons, qui connaissaient parfaitement son rang, sont les plus parfaits dans cela car l'amour dépend de la connaissance. Plus la connaissance est grande plus l'amour sera grand et inversement.

D'autres croyants qui sont plongés dans leurs passions (*), qui sont couverts par l'insouciance, sont la plupart du temps privés de cela.
Mais quand on leur mentionne le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et ses mérites, ceci a un effet sur leurs coeurs et alors ils souhaiteraient voir le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et lui donnent plus d'importance qu'à leurs familles, à leur argent, à leurs enfants, à leurs propres personnes et à l'ensemble des gens.
À ce moment-là, il n'y a aucun doute que dans leur coeur l'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dépasse toutes les autres formes d'amour.
Mais cela part rapidement du coeur à cause de la prédominance des passions et de l'insouciance.
Et on craint pour la personne qui est dans cette situation que la base de cet amour quitte son coeur jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien ».
(Al Moufhim vol 1 p 226)

(*) C'est à dire au sens négatif, les péchés...

Remarque n°2 : Les textes montrent qu'il est obligatoire d'aimer plus le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) que ses parents, que ses enfants, que l'ensemble des gens et même que sa propre personne.

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Aucun de vous ne sera croyant (*) jusqu'à ce qu'il m'aime plus que son père, que son enfant et que l'ensemble des gens ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°15 et par Mouslim dans son Sahih n°44)

(*) Ceci ne signifie pas que la personne est mécréante et qu'elle n'a aucune foi mais plutôt que sa foi n'est pas complète car la personne a délaissé un acte qui lui était obligatoire.
(Voir par exemple Charh Al 'Arba'in Nawawiya de Cheikh Saleh Al Cheikh p 220)


عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : لا يؤمنُ أحدُكم حتّى أكونَ أحبَّ إليه من والدِه وولدِه والنَّاسِ أجمعينَ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٥ و مسلم في صحيحه رقم ٤٤)


D'après 'Abdallah Ibn Hicham (qu'Allah l'agrée) : Nous étions avec le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) qui tenait la main de 'Omar Ibn Al Khatab (qu'Allah l'agrée).
'Omar (qu'Allah l'agrée) lui a dit: Ô Messager d'Allah! Certes je t'aime plus que toute chose sauf ma propre personne.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Non par Celui qui détient mon âme dans Sa Main ! Tant que tu ne m'aimeras pas plus que ta propre personne (1) ».
'Omar (qu'Allah l'agrée) a dit: Certes maintenant, par Allah, je t'aime plus que ma propre personne.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Maintenant ô 'Omar (2) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6632)

(1) C'est à dire : -Tu n'atteindras pas le degré de la foi parfaite tant que tu ne m'aimeras pas plus que ta propre personne-.

(2) C'est à dire qu'au départ, 'Omar (qu'Allah l'agrée) a dit au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) qu'il l'aimait plus que toute chose sauf sa propre personne en se basant sur l'aspect naturel de la chose.
Puis, il a réfléchi et a compris qu'en réalité il aimait plus le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) que sa propre personne car le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est la cause par laquelle sa personne va être sauvée de la perdition dans l'ici-bas et dans l'au-delà et ainsi il a informé de la situation réelle.
Le sens de la parole du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) -Maintenant ô 'Omar- est donc : -Maintenant tu as compris et tu as prononcé ce qu'il était obligatoire de prononcer-.
(Fath Al Bari de l'imam Ibn Hajar 11/528)


عن عبدالله بن هشام رضي الله عنه قال : كنّا مع النّبي صلّى الله عليه وسلّم وهو آخذ بيد عمر بن الخطاب رضي الله عنه
فقال له عمر رضي الله عنه : يا رسول الله ! لأنت أحبّ إليّ من كلّ شيء إلاّ من نفسي
فقال النّبي صلّى الله عليه وسلّم : لا والذي نفسي بيده حتّى أكون أحبّ إليك من نفسك
فقال له عمر رضي الله عنه : فإنّه الآن والله لأنت أحبّ إليّ من نفسي
فقال النّبي صلّى الله عليه وسلّم : الآن يا عمر
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٦٦٣٢)


Mais comment savoir si notre amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est plus fort que ces autres formes d'amour ?

L'imam Ibn Rajab (mort en 795 du calendrier hégirien) a dit : « Le signe indiquant que la personne fait passer l'amour du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avant l'amour de l'ensemble des créatures est le suivant :
Si dans une situation où viennent se contredire l'obéissance envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dans ce qu'il a ordonné et l'obéissance d'une autre personne que l'on aime, la personne fait passer en premier l'obéissance au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et l'application de ses ordres alors ceci est une preuve montrant la validité de son amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et qu'elle fait passer cet amour avant tout autre amour.
Par contre, si elle fait passer l'obéissance à cet autre personne qu'elle aime naturellement avant l'obéissance au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) alors cela montre qu'elle n'a pas appliqué la foi qui lui est obligatoire.
Ceci concerne l'application des obligations et le délaissement des actes interdits.
Et dans la situation où viennent se contredire ce que veulent les passions avec les actes recommandés de la législation islamique, si le degré d'amour de la personne atteint le degré où elle fait passer les actes recommandés avant ce que veulent les passions alors ceci est un signe indiquant la perfection de sa foi... ».
(Fath Al Bari vol 1 p 49)

Ainsi, il y a deux degrés dans l'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui). Un degré qui est obligatoire et un degré qui est surérogatoire :
(Fath Al Bari de l'imam Ibn Hajar 1/61)


- Le degré obligatoire de l'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) consiste à faire passer l'obéissance au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avant l'obéissance à quiconque dans la pratique des actes obligatoires ou dans le délaissement des actes interdits.

Par exemple : Si un père demande à son fils de délaisser un acte obligatoire ou de commettre un acte interdit et que le fils lui obéit, en lui obéissant il aura fait passer l'amour de son père avant l'amour du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et cela est interdit.
(Voir Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 1 p 91)

- Le degré surérogatoire de l'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) consiste à faire passer l'obéissance au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avant l'obéissance à quiconque dans la pratique des actes recommandés ou dans le délaissement des actes déconseillés.

Par exemple : Si une personne se lève la nuit pour accomplir la prière surérogatoire de la nuit malgré sa forte envie de dormir, en faisant cela elle a fait passer l'amour envers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) avant son amour envers sa propre personne et son repos.
(Voir Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 1 p 91)

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith