Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

La recommandation et les règles de la prière de nuit à la maison durant le mois de Ramadan 1/5

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il n'a échappé à personne que cette année, pour cause d'épidémie, de nombreux musulmans et musulmanes ne pourront pas se rendre dans les mosquées pour accomplir en groupe la prière du Tarawih.

Avec la permission d'Allah, dans ce sujet et dans ceux qui suivent, nous allons exposer de manière succincte les récompenses que l'on peut gagner à prier chez soi durant les nuits du mois de Ramadan et comment effectuer ces prières.

Point n°1 : La personne qui prie chez elle durant les nuits du mois de Ramadan peut obtenir le pardon de ses péchés précédents

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui pratique l'adoration (1) durant les nuits du mois de Ramadan (2) avec foi et en recherchant la récompense (3), ses péchés précédents sont pardonnés (4) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2009 et Mouslim dans son Sahih n°759)


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : مَن قَامَ رَمَضَانَ إيمَانًا واحْتِسَابًا غُفِرَ له ما تَقَدَّمَ مِن ذَنْبِهِ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٠٩ و مسلم في صحيحه رقم ٧٥٩)


(1) Ce terme désigne plusieurs choses :

- Tout d'abord, il désigne la prière surérogatoire et ceci que la personne prie seule ou en groupe.

Cheikh Sa'd Chathri a dit : « Le sens apparent du terme qui a été utilisé est que la récompense est obtenue par la personne qui prie seule ou en groupe ».
(Charh Boulough Al Maram vol 2 p 166. Voir également Fath Al Bari de l'imam Ibn Hajar 4/251 et Souboul Salam de l'imam San'ani vol 4 p 182)

- D'autre part, ce terme peut également être compris comme désignant l'adoration d'Allah au sens large.

L'imam 'Abder Raouf Al Mounawi (mort en 1031 du calendrier hégirien) a dit : « C'est à dire la lecture du Coran, la prière, le rappel d'Allah, la science religieuse... ».
(Fayd Al Qadir, hadith n°8901 vol 6 p 191. Voir également Souboul Salam de l'imam San'ani vol 4 p 181 ; Mirqatoul Mafatih de l'imam 'Ali Al Qari vol 3 p 335)

(2) Il y a deux points qui doivent être expliqués concernant cette partie du hadith.

- Le premier point est que, pour obtenir la récompense mentionnée dans le hadith, il faut pratiquer la prière et l'adoration d'Allah dans toutes les nuits du mois de Ramadan.

Cheikh 'Otheimine a dit : « Si une personne pratique cela durant certaines nuits mais pas durant toutes les nuits, obtient-elle la récompense mentionnée ?
La réponse est que si elle délaisse l'adoration durant la nuit à cause d'une excuse (c'est à dire comme la maladie par exemple) alors elle est comme la personne qui l'a pratiqué.
Par contre, si elle n'a pas d'excuse, elle n'obtient pas la récompense citée dans le hadith car cette récompense est citée avec une condition et si la condition n'est pas respectée, la récompense n'est pas obtenue ».
(Al Charh Al Moukhtasar 'Ala Boulough Al Maram vol 2 p 469)

- Le second point est qu'il n'est pas obligatoire de pratiquer l'adoration durant toute la nuit pour obtenir la récompense.

L'imam Al 'Iraqi (mort en 826 du calendrier hégirien) a dit: « Le sens voulu n'est pas qu'il faut pratiquer l'adoration durant toute la nuit, il suffit de la pratiquer durant un petit moment de la nuit comme c'est le cas pour la prière du tarawih... ».
(Tarh At Tathrib vol 4 p 161)

(3) L'immense récompense promise dans le hadith n'est obtenue que par la personne qui rassemble deux caractéristiques : la foi et le fait de rechercher la récompense.
(Voir Al Charh Al Moukhtasar 'Ala Boulough Al Maram de Cheikh 'Otheimine vol 2 p 467)

La première caractéristique est que la personne pratique cela avec foi

C'est à dire par foi en Allah et son Messager (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui), en rendant véridique et en acceptant la législation de l'Islam.
(Charh Sahih Al Boukhari de Cheikh Rajihi vol 4 p 272)

La seconde caractéristique est que la personne doit rechercher la récompense d'Allah

Cette seconde caractéristique signifie, en premier lieu, que la personne pratique l'acte pour obtenir la récompense d'Allah uniquement et qu'elle ne le fait pas par ostentation et en recherchant les éloges des gens.
(Al Majmou' de l'imam Nawawi vol 3 p 526)

Cette seconde caractéristique signifie également ce qui doit pousser la personne à pratiquer cette adoration est la recherche de la récompense divine et qu'il ne faut pas qu'elle soit pratiquée par habitude ou tradition.
En effet, des gens pratiquent l'adoration d'Allah durant les nuits du Ramadan car ils voient leurs familles ou leurs voisins la pratiquer et ainsi ils le font également.
Ceci n'est pas correcte, il faut que ce qui motive la personne soit la recherche de la récompense.
(Voir Al Charh Al Moukhtasar 'Ala Boulough Al Maram de Cheikh 'Otheimine vol 2 p 467)

(4) Les péchés dont il est question ici sont les petits péchés et pas les grands péchés pour lesquels il faut forcément que la personne se repente si elle veut qu'ils soient effacés.
(Voir les explications sur le repentir sur le lien suivant : Le repentir: ses mérites et ses règles)

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les cinq prières, le vendredi au vendredi, le Ramadan au Ramadan sont des expiations pour ce qu'il y a entre eux si on s'est écarté des grands péchés ».
(Rapporté Mouslim dans son Sahih n°233)

Cheikh 'Otheimine a dit : « Si ces immenses obligations de l'Islam comme les prières obligatoires et le jeûne du Ramadan ne permettent d'expier les péchés que si la personne s'écarte des grands péchés alors il n'y a pas de doute que les autres actes, qui sont en dessous de ces obligations de l'Islam, ne permettent pas non plus d'expier des grands péchés ».
(Al Charh Al Moukhtasar 'Ala Boulough Al Maram de Cheikh 'Otheimine vol 2 p 468)

Ainsi il y a donc trois cas possibles :

- si la personne avait commis des grands péchés et des petits péchés ou uniquement des petits péchés alors ses adorations durant les nuits du mois de Ramadan vont permettre d'effacer ses petits péchés.

- si la personne avait commis uniquement des grands péchés alors ses adorations durant les nuits du mois de Ramadan ne vont pas effacer ses grands péchés mais vont les alléger.

- si la personne n'avait commis ni de grands péchés ni de petits péchés alors ses adorations durant les nuits du mois de Ramadan seront une source de récompenses supplémentaires.

(Voir Charh Al Wasiya As Soughra de Cheikh Souleyman Ruheili p 22)

Consulter le dossier complet au format PDF :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith