Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'interdiction de la musique et des instruments de musique 11/15

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Remarque: Il y a deux exceptions à ce qui vient d'être mentionné.

Exception n°1 :

Il est permis et recommandé aux petites filles d'utiliser le douf et de chanter lors des mariages.
Le douf est une forme de tambour qui n'est fermé que d'un côté.
(Voir Majmou' Al Fatawa de Cheikh Ibn Baz vol 21 p 178)

D'après Yahya Ibn Salim : J'ai dit à Mouhammed Ibn Hatib (qu'Allah l'agrée): Je me suis marié avec deux femmes et pour aucune des deux il n'y avait de son, c'est à dire de douf.
Alors Mouhammed Ibn Hatib (qu'Allah l'agrée) a dit: Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La différence entre le halal et le haram est le son du douf (*) ».
(Rapporté par Nasai et Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans Adab Zifaf p 183)

(*) C'est à dire que la différence entre la fornication interdite qui se fait de manière cachée et le mariage autorisé est le fait que l'on entende le son du douf qui indique clairement et publiquement qu'un mariage a été conclu.


عن يحيى بن سليم قال : قلت لمحمد بن حاطب رضي الله عنه : تزوجت امرأتين ما كان في واحدة منهما صوت يعني دفًا
فقال محمد رضي الله عنه : قال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : فصل ما بين الحلال والحرام الصوت بالدف
(رواه النسائي و الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في آداب الزفاف ص ١٨٣)


D'après Roubay'i' Bint Mou'awidh (qu'Allah l'agrée) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) est venu lors de mon mariage et il s'est assis sur mon lit.
Des petites filles à nous ont tapé sur le douf et ont chanté les mérites de nos parents qui sont mort le jour de Badr lorsque l'une d'elle a dit: -Et il y a parmi nous un Prophète qui sait ce qui se passera demain-.
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit alors: « Cesse de dire cela et dis ce que tu disais précédemment ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5147)


عن الربيع بنت معوذ رضي الله عنها قالت : جاء النّبي صلّى الله عليه وسلّم فدخل حين بني عليّ فجلس على فراشي فجعلت جويريات لنا يضربن بالدف ويندبن من قُتِل من أبائي يوم بدر إذ قالت إحداهنّ : وفينا نبي يعلم ما في غد
فقال : دعي هذا وقولي بالذي كنت تقولين
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥١٤٧)


D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : J'ai conduit une jeune mariée chez son mari, un homme parmi les médinois, alors le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Avez vous envoyé avec elle une petite fille qui tape sur le douf et qui chante? ».
J'ai dit: Que dit-elle?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Elle dit: Nous sommes venus chez vous / nous sommes venues chez vous / vous nous avez salué nous vous saluons / s'il n'y avait pas l'or rouge / vous n'aurez pas pris place dans votre vallée / et s'il n'y avait pas le froment brun vos joues n'auraient pas grossies ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil n°1995)


عن عائشة رضي الله عنها أنّها زفت امرأةً إلى رجل من الأنصار فقال نبي الله صلّى الله عليه و سلّم : فهل بعثتم معها جارية تضرب بالدف وتغني ؟
قلت : تقول ماذا ؟
قال : تقول : أتيناكم أتيناكم فحيونا نحييكم لولا الذهب الأحم ر ما حلت بواديكم لولا الحنطة السمراء ما سمنت عذاريكم
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في إرواء الغليل رقم ١٩٩٥)


Exception n°2 :

Il est permis aux petites filles d'utiliser le douf et de chanter durant les jours de 'Id.

D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Abou Bakr (qu'Allah l'agrée) est rentré alors qu'il y avait auprès de moi deux petites filles des médinois qui chantaient sur ce qui s'est passé pour les ansars le jour de Bou'ath (*) et elles n'étaient pas des chanteuses.
Abou Bakr (qu'Allah l'agrée) a dit: Les instruments du Chaytan dans la maison du Messager d'Allah (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui)?! Et cela le jour du 'Id ?!
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ô Abou Bakr! Certes chaque peuple a un 'Id et ceci est notre 'Id ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°952 et Mouslim dans son Sahih n°892)

(*) C'est une bataille qui a eu lieu entre les deux tribus de Médine avant l'Islam.

L'imam Ibn Rajab Al Hanbali (mort en 795 du calendrier hégirien) a dit : « Il y a dans ce hadith une preuve de la permission pour les jeunes filles de s'amuser, de chanter les chants des arabes le jour du 'Id même si cela est entendu par les femmes et les hommes, même s'il y a avec cela du douf ».
(Fath Al Bari Charh Sahih Al Boukhari 6/77)


عن عائشة رضي الله عنها قالت : دخل أبو بكر رضي الله عنه وعندي جاريتين من جواري الأنصار تغنيان بما تقاولت الأنصار يوم بعاث وليستا بمغنيتين
فقال أبو بكر رضي الله عنه : أمزامير الشيطان في بيت رسول الله صلّى الله عليه وسلّم وذلك في يوم عيد ؟!
فقال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : يا أبا بكر ! إنّ لكلّ قوم عيدًا وهذا عيدنا
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٩٥٢ و مسلم في صحيحه رقم ٨٩٢)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith