Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'interdiction de fêter les fêtes des non-musulmans et de les féliciter pour celles-ci 7/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Les paroles des savants sur l'interdiction de féliciter les non-musulmans pour leurs fêtes

Les savants sont tous d'accord à propos du fait qu'il est interdit de féliciter les non-musulmans à l'occasion de leurs fêtes religieuses.
De grands imams ont, depuis des siècles, mentionné le consensus à ce propos et les savants des quatre écoles l'ont mentionné dans leurs ouvrages.
Ainsi, il ne faut pas prêter attention aux gens qui, à notre époque, disent que cette question est une question à divergence dans laquelle l'effort d'interprétation est possible.

A. Le consensus des savants sur l'interdiction de féliciter les non-musulmans pour leurs fêtes

L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit: « En ce qui concerne les félicitations pour les rites spécifiques à la mécréance alors ceci est interdit par consensus des savants.
Comme par exemple le fait de les féliciter pour leurs fêtes et leurs jeûnes en disant: - bonne fête à toi - ou - félicitation pour cette fête - ou ce genre de paroles.
Ces paroles, si la personne qui les a prononcé est sauvée de la mécréance, sont certes interdites.
Le fait de dire ces choses est comme le fait de féliciter celui qui s'est prosterné devant une croix et ceci est plus grave auprès d'Allah et le met plus en colère que de féliciter celui qui a bu de l'alcool, celui qui a tué une âme ou a pratiqué la fornication ».
(Ahkam Ahl Dhimma p 441)

B. Les paroles des savants des quatre écoles juridiques sur l'interdiction de féliciter les non-musulmans pour leurs fêtes

L'école Hanafite :

L'imam Az Zayla'i (mort en 743 du calendrier hégirien) a dit : « L'auteur du Jami' Al Asghar (1) a dit : Si, le jour du Nayrouz (2), un musulman offre à un autre musulman un cadeau sans avoir comme intention de glorifier ce jour mais simplement par habitude comme le font certaines personnes alors cette personne ne sort pas de l'Islam mais il ne convient pas qu'il fasse cela ce jour précisément.
Il le fait avant ce jour ou après ce jour afin de ne pas ressembler aux non-musulmans (3) ».
(Tabyin Al Haqaiq vol 6 p 228)

(1) Il s'agit de Muhammed Ibn Al Walid As Samarqandi (mort en 450 du calendrier hégirien).

(2) C'est le nom d'une fête qui était pratiquée par les non-musulmans.

(3) Dans l'école hanafite, le jour d'une fête religieuse des non-musulmans, il ne faut pas qu'un musulman fasse un cadeau à un autre musulman alors qu'il avait l'habitude de le faire, même sans avoir l'intention de glorifier ce jour et ceci afin de ne pas leur ressembler.

Il ne fait donc aucun doute que, pour les hanafites, féliciter les non-musulmans pour leurs fêtes religieuses est interdit car cela est bien plus grave et bien plus ressemblant aux actes des non-musulmans que ce qui vient d'être mentionné.

L'imam Qadi Khan Al Hanafi (mort en 589 du calendrier hégirien) a dit : « Si une personne achète une chose le jour du Nayrouz (1) alors qu'il n'avait pas l'habitude d'acheter cette chose dans les autres jours et cherche par cela à glorifier ce jour comme le glorifient les non-musulmans alors ceci est de la mécréance.
S'il fait cela afin de profiter de la chose achetée et pas pour glorifier le jour ce n'est pas de la mécréance.
Si la personne fait un cadeau à une autre personne le jour du Nayrouz en ne recherchant pas à glorifier ce jour mais fait cela car c'est une habitude des gens alors ce n'est pas de la mécréance.
Il convient de ne pas faire durant ce jour une chose qu'on l'on ne faisait pas avant et que l'on ne fera pas après et de faire attention à ne pas ressembler aux non-musulmans (2) ».
(Al Mawsou'a Al Fiqhiya Al Koweitiya vol 12 p 8)

(1) C'est le nom d'une fête qui était pratiquée par les non-musulmans.

(2) Le fait de féliciter quelqu'un le jour des fêtes des non-musulmans rentre sans aucun doute dans le fait de ressembler aux non-musulmans.

L'école Malikite :

L'imam Al Hattab Al Maliki (mort en 954 du calendrier hégirien) a dit : « Un musulman qui dit à un non-musulman lors d'une de leurs fêtes : -Que cette fête soit bénite pour toi-, devient-il mécréant ou pas ?
La réponse est que si le musulman dit cela avec comme l'intention de glorifier leur religion alors il devient mécréant.
Mais s'il le dit sans cette intention et que ce terme est venu sur sa langue sans réflexion alors le musulman ne devient pas mécréant à cause d'une chose qu'il a prononcé sans intention (*) ».
(Mawahib Al Jalil Charh Moukhtasar Khalil vol 8 p 384)

(*) Le sens est que si le musulman dit cela par glorification de leur fête et de leur religion alors il devient mécréant par cette parole si les conditions de l'excommunication sont réunies mais s'il le dit pour une autre cause que cela alors cette parole ne fait pas sortir de l'Islam mais est interdite.

L'école Chafi'ite :

L'imam Muhammed Ibn Ahmed Ach Chirbini (mort en 977 du calendrier hégirien) a dit lorsqu'il mentionnait les choses qui justifient une punition de la part du dirigeant : « Le dirigeant punit ceux qui ont pratiqué ce que pratiquent les non-musulmans lors de leurs fêtes (…) et celui qui les félicite pour celles-ci ».
(Moughni Al Mouhtaj vol 4 p 255)

L'école Hanbalite :

L'imam Al Bouhouti (mort en 1051 du calendrier hégirien) a dit : « Il est interdit de féliciter les non-musulmans car ceci est une forme de glorification envers eux ».
(Kachf Al Qina' 'Anil Iqna' vol 7 p 258)

Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith