Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'interdiction de fêter les fêtes des non-musulmans et de les féliciter pour celles-ci 5/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Les paroles des savants sur l'interdiction de pratiquer les fêtes des non-musulmans

A. Le consensus des savants sur l'interdiction de pratiquer les fêtes des non-musulmans

L'imam Ibn Hajj Al Maliki (mort en 737 du calendrier hégirien) a dit : « Il a été mentionné dans Moukhtasar Al Wadiha (1) ce qui suit : Ibn Qasim (2) a été interrogé à propos du fait de monter sur les bateaux sur lesquels montent les chrétiens lors de leurs fêtes.
Il a interdit cela par crainte de la descente de la colère divine sur eux à cause de leur mécréance pour laquelle ils se sont rassemblés.
Ibn Qasim a également interdit qu'un musulman fasse un cadeau à un chrétien lors de sa fête même si celui-ci avait fait cela précédemment et il disait que ceci revient à accorder de l'importance à leur fête et à l'aider dans sa mécréance.
Il a dit : - Ne vois-tu pas qu'il n'est pas permis au musulman de vendre à un chrétien une chose qu'il va utiliser pour sa fête que ce soit de la viande, un condiment ou un vêtement ? Qu'il n'est pas permis de lui prêter une monture et de l'aider pour quoi que ce soit de sa religion car ceci est une forme de glorification de leur association à Allah et une forme d'aide à leur mécréance ?
Il convient aux dirigeants t'interdire cela aux musulmans et ceci est la parole de Malik et autres que lui parmi les savants et je ne connais aucun savant qui ait divergé sur cela- ».
(Al Madkhal vol 2 p 48)

(1) Il s'agit de l'ouvrage Al Wadiha Min As Sounan Wal Fiqh de l'imam Ibn Habib Al Maliki (mort en 238 du calendrier hégirien).

(2) Il s'agit de 'Abder Rahman Ibn Qasim (mort en 191 du calendrier hégirien) qui a étudié et a été le compagnon de l'imam Malik (mort en 179 du calendrier hégirien) durant vingt ans.
(Voir sa biographie dans Siyar 'Alam An Noubala de l'imam Dhahabi vol 9 p 120)

B. Les paroles des savants des quatre écoles juridiques sur l'interdiction de pratiquer les fêtes des non-musulmans

L'école Hanafite :

L'imam Ibn Noujaym Al Hanafi (mort en 710 du calendrier hégirien) a dit lorsqu'il mentionnait les choses qui font sortir un musulman de l'Islam : « Le fait de sortir pour pratiquer le Nayrouz des mazdéens (1) et de pratiquer les mêmes actes qu'eux ce jour-là, le fait d'acheter une chose le jour du Nayrouz que la personne n'avait pas l'habitude d'acheter avant cela en recherchant la glorification de la fête du Nayrouz, le fait d'offrir un cadeau, ne serait-ce qu'un oeuf, aux associateurs en voulant par cela glorifier ce jour, le fait de juger les actes des non-musulmans comme étants bons ; tout ceci fait sortir de l'Islam par consensus ». (2)
(Al Bahr Ar Raiq vol 5 p 208)

(1) Les mazdéens sont des non-musulmans qui vouaient des adorations au soleil et le Nayrouz était une de leurs fêtes.

(2) Il est important de préciser que cette parole est à comprendre dans le sens que tous ces actes font sortir de l'Islam s'ils sont pratiqués afin de louer et de valider la religion des non-musulmans.
Si la personne les pratique pour une autre raison sans valider la religion des non-musulmans alors cela sera certes interdit mais ne fera pas sortir la personne de l'Islam.

L'école Malikite :

L'imam Malik Ibn Anas (mort en 179 du calendrier hégirien) a dit : « Il est interdit de monter sur les bateaux sur lesquels montent les non-musulmans pour leurs fêtes car la colère d'Allah et la malédiction descendent sur eux ».
(Al Louma' Fil Hawadith Wal Bida' de l'imam Ibn Tourkmani vol 1 p 294)

L'école Chafi'ite :

L'imam Abou Al Qasim Ach Chafi'i (mort en 418 du calendrier hégirien) a dit : « Il n'est pas permis aux musulmans d'assister aux fêtes des non-musulmans car il s'agit d'une chose mauvaise et fausse.
Si les gens de bien se mélangent aux gens du mal sans les réprouver alors c'est comme s'ils agréaient leurs actes et étaient influencés par ceux-ci.
Ainsi nous craignons que dans ce cas, la colère d'Allah ne descende et s'abatte sur eux tous ».
(Ahkam Ahl Ad Dhimma de l'imam Ibn Qayim p 1245)

L'école Hanbalite :

L'imam Al Khallal (mort en 311 du calendrier hégirien) a dit : « On a demandé à l'imam Ahmed Ibn Hanbal (mort en 241 du calendrier hégirien) : Quel est le jugement d'assister aux fêtes qui sont pratiquées chez nous dans le Cham comme Tour Nabout ou Dir Ayoub (1) ?
Les musulmans sont dans les marchés et vendent des ovins, des bovins, de la farine, du blé et autres marchandises (2).
Ils restent dans le marché, ils achètent et ne rentrent pas dans les églises.
L'imam Ahmed a dit : S'ils ne rentrent pas dans leurs églises et ne sont présents que dans le marché alors il n'y a pas de mal ».
(Ahkam Ahl Al Milal Min Al Jami' Li Masail Al Imam Ahmed n°126 p 51)

(1) Ce sont les noms de fêtes que pratiquaient les chrétiens auparavant et le Cham est le nom d'une région qui comprend aujourd'hui la Jordanie, la Palestine...

(2) C'est à dire qu'ils vendent ces marchandisent comme ils le font habituellement.

Remarque n°1 : Pour les musulmans, les jours de fête des non-musulmans sont des jours ordinaires

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit : « La règle est que l'on ne fait strictement rien de spécial durant les jours de fêtes des non-musulmans, ils sont des jours exactement comme les autres jours ».
(Iqtida Siral Moustaqim vol 1 p 518 ; Voir également Majmou' Al Fatawa 25/329)

Remarque n°2 : Certains musulmans se font des cadeaux, font de bons repas etc et prétextent qu'ils font cela pour faire plaisir aux enfants

L'imam Dhahabi (mort en 748 du calendrier hégirien) a dit : « Parmi les méfaits du fait de ressembler aux non-musulmans, il y a le fait que les enfants grandissent en aimant ces fêtes des non-musulmans à cause de ce qu'on y pratique comme divertissements, comme beaux habits, comme bonnes nourritures et autre que cela.
Quel mauvais éducateur tu es ô musulman si tu n'interdis pas cela à ta famille et à tes enfants et que tu ne leur apprends pas que ceci est un jour de fête des chrétiens et qu'il ne nous est pas permis de nous associer à eux et de leur ressembler dans cela ! ».
(Tachabouh Al Khasis Bi Ahl Al Khamis Fi Rad Al Tachabouh Bil Mouchrikin p 31)

Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith