Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'importance et la manière de faire le tefsir du Coran 5/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Troisième manière : L'explication du Coran par les paroles des compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée)

Allah a révélé le Coran au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et lui a ordonné de l'expliquer aux gens.

Les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée), qui ont assisté à la révélation, qui ont appris le Coran et son explication directement du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) sont donc logiquement les gens les plus savants de la communauté concernant l'explication du sens des versets du Coran.

Allah a dit dans la sourate An Nahl n°16 verset 44 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Et nous avons fait descendre sur toi le Rappel afin que tu exposes aux gens ce qui a été descendu pour eux (*) ».

(*) C'est à dire : -Nous avons fait descendre sur toi ce Coran ô Muhammad afin que tu exposes aux gens ce qui s'y trouve-.
(Tefsir Tabari)


قال الله تعالى : وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ
(سورة النحل ٤٤)



D'après Chaqiq, 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a dit : « À l'époque, lorsqu'un homme parmi nous apprenait dix versets, il ne les dépassait pas avant de connaître leur sens et de les mettre en pratique (*) ».
(Rapporté par Tabari dans son Tefsir n°81 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans sa correction de Tefsir Tabari vol 1 p 80 ainsi que par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction de Siyar A'lam An Noubala vol 1 p 490)

(*) 'Abdallah Ibn Mas'oud a appris le Coran avec le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et il informe de la manière dont les compagnons apprenaient à l'époque du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui).
(Mousnad de l'imam Ahmed avec la correction de Cheikh Shouayb Arnaout vol 38 p 467)

Ainsi, il est obligatoire de savoir que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a enseigné aux compagnons à la fois les mots du Coran mais également le sens des versets.
(Majmou' Al Fatawa de Cheikh Al Islam Ibn Taymiya 13/327)


عن شقيق قال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : كان الرجل منّا إذا تعلّم عشر آيات لم يجاوزهنّ حتّى يعرف معانيهنّ و العمل بهنّ
(رواه الطبري في تفسيره رقم ٨١ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق تفسير الطبري ج ١ ص ٨٠ و صححه أيضًا الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق سير أعلام ج ١ ص ٤٩٠)


L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit : « Les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) sont les gens les plus savants de la communauté des sens voulus par Allah dans Son Livre car c'est pour eux qu'il a été révélé, ils sont les premières personnes de la communauté à être concernées par ses versets.
Ils ont certes assisté à l'explication qu'en a fait le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) que ce soit à travers la théorie ou la pratique, ce sont eux les réels arabes éloquents (*).
Ainsi, il ne convient pas de s'écarter de leurs explications des versets du Coran tant que cela est possible ».
(Ighathatou Lahfan fi Masayid Ach Chaytan p 425)

(*) C'est à dire qu'ils maîtrisaient parfaitement la langue arabe dans laquelle le Coran a été révélé.

Nous allons prendre quelques exemples de compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée) et de leurs sciences dans l'explication du Coran.

1 : 'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée)

'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée) était le cousin et le gendre du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Il est rentré dans l'Islam à l'âge de quatorze ans dès le début de la prophétie.
Puis il a émigré de La Mecque vers Médine.
Il a été le quatrième calife des musulmans après la mort du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Il fait partie des gens à qui le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a annoncé de leurs vivants qu'ils faisaient partie des gens du paradis.
Il a été tué par les khawarijs (*) en l'an quarante du calendrier hégirien.
(Voir Siyar A'lam An Noubala, Qism Siyar Al Khoulafa Rachidin p 225 ; Al Bidaya Wa Nihaya vol 11 p 5)

(*) Il s'agit d'une secte égarée dont les principales caractéristiques sont le fait qu'ils jugent comme mécréants les musulmans qui commettent des grands péchés et qu'ils se rebellent contre les gouverneurs musulmans.

D'après Abou Toufayl : J'ai vu le chef des croyants 'Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée) monter sur le minbar et dire : Interrogez-moi avant que vous ne puissiez plus le faire et certes après ma mort vous n'interrogerez personne qui soit aussi savant que moi.
Ibn Al Kawa s'est levé et a dit : Ô chef des croyants ! Quel est le sens de tel verset dans la sourate Ad Dhariyat ?
Et alors il leur a expliqué le sens de certains versets.
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°3793 qui l'a authentifié et l'imam Dhahabi l'a approuvé et Cheikh Moqbil n'a fait aucun commentaire à propos de ce jugement)


عن أبو الطفيل قال : رأيت أمير المؤمنين علي بن أبي طالب رضي الله عنه قام على المنبر فقال : سلوني قبل أن لا تسألوني ولن تسألوا بعدي مثلي
فقام ابن الكواء فقال : يا أمير المؤمنين ! ما معنى هذه الأية في سورة الذاريات ؟
ففسر لهم بعض الآيات
(رواه الحاكم في المستدرك رقم ٣٧٩٣ و صححه ووافقه الذهبي وسكت الشيخ مقبل عن حكمهما)


Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith