Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'importance et la manière de faire le tefsir du Coran 3/9

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Seconde manière : L'explication du Coran par la Sounna authentique du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui)

La Sounna du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) vient expliquer le Coran car Allah a confié au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) la transmission du Coran et ainsi il est la personne la plus savante du sens de la parole d'Allah.
L'importance de la Sounna au niveau de l'explication du Coran est telle qu'il n'est absolument pas possible de comprendre les piliers de l'Islam et comment les mettre en pratique sans revenir à la Sounna.
Ainsi, Allah, dans le Coran, a imposé la prière.
Mais comment connaître le nombre des prières obligatoires, leurs nombres respectifs d'unités de prière, la description de la prière...si ce n'est en retournant vers la Sounna ?
Dans le Coran, Allah a imposé aux croyants de s’acquitter de la zakat.
Mais comment connaître les différents types de biens qui sont concernés par la zakat, comment connaître le seuil d'imposition, comment connaître le montant dont il faut s’acquitter...si ce n'est en retournant vers la Sounna ?
(Voir Manzila As Sounna Fi Tachri' Al Islami de Cheikh Muhammed Aman Al Jami)

Nous allons prendre quelques exemples de textes prophétiques qui viennent expliquer des versets du Coran et sans lesquels il ne serait pas possible de comprendre correctement ces versets.

Exemple n°1 d'explication d'un verset du Coran par la parole du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) :

Allah a dit dans la sourate Younous n°10 verset 26 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Pour ceux qui ont agis en bienfaisance il y a la belle récompense et un rajout ».


قال الله تعالى : للذين أحسنوا الحسنى و زيادة
(سورة يونس ٢٦)


Quel est le rajout qu'Allah a mentionné dans le verset ?

La réponse a été donné par le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dans le hadith suivant :

D'après Souhayb (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque les gens du paradis vont rentrer dans le paradis, Allah va dire: Voulez vous que je vous rajoute quelque chose ?
Ils vont dire: N'as-Tu pas blanchit nos visages ? Ne nous as-Tu pas fait rentrer dans le paradis et Tu nous a sauvé du feu ?
Alors Il va lever le voile et il ne leur sera pas donné une chose qui leur sera plus aimée que de regarder leur Seigneur ».
Puis le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a récité le verset: -Pour ceux qui ont agis en bienfaisance il y a la belle récompense et un rajout-.
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°181)


عن صهيب رضي الله عنه قال رسول الله صلّى الله عليه و سلّم : إذا دخل أهل الجنّة الجنّة يقول الله : تريدون شيئًا أزيدكم ؟
فيقولون : ألم تبيض وجوهنا ؟ ألم تدخلنا الجنّة وتنجنا من النّار ؟
فيكشف الحجاب فما أعطوا شيئًا أحبّ إليهم من النّظر إلى ربّهم
ثمّ تلا هذه الآية : للذين أحسنوا الحسنى وزيادة
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١٨١)


Exemple n°2 d'explication d'un verset du Coran par la parole du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) :

Allah a dit dans la sourate Al An'am n°6 verset 82 (traduction rapprochée du sens du verset): « Ceux qui ont cru et n'ont pas troublé leur foi par de l'injustice, ceux-là ont la sécurité et sont bien guidés ».


قال الله تعالى : الذين آمنوا ولم يلبسوا إيمانهم بظلم أولئك لهم الأمن وهم مهتدون
(سورة الأنعام ٨٢)


Le sens apparent de ce verset est que pour que la personne obtienne la sécurité qui est citée, il ne faut pas qu'elle ai commis d'injustice qui viendrait troubler sa foi.
Ainsi les compagnons (qu'Allah les agrée) ont compris du verset que toute personne qui commet un péché, ce qui est une injustice de la personne envers elle-même, sera alors privé de la sécurité.
Mais le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a expliqué que le sens voulu par l'injustice dans le verset n'est pas l'injustice au sens large du terme mais l'injustice dans le sens de l'association à Allah uniquement.

D'après 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) : Lorsque le verset -Ceux qui ont cru et n'ont pas troublé leur foi par de l'injustice- est descendu, ceci a été difficile pour les musulmans qui ont dit: Ô Messager d'Allah ! Lequel d'entre nous ne fait pas d'injustice à sa propre personne ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ce n'est pas ceci. Il s'agit certes de l'association.
N'avez vous pas entendu ce qu'a dit Louqman à son fils alors qu'il l'exhortait: -Ô mon fils ! Ne donne pas d'associé à Allah car certes l'association est vraiment une immense injustice- (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3429 et Mouslim dans son Sahih n°124)

(*) Il s'agit du verset 13 de la sourate Louqman n°32.


عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال : لَمَّا نَزَلَتْ الَّذِينَ آمَنُوا ولَمْ يَلْبِسُوا إيمَانَهُمْ بظُلْمٍ شَقَّ ذلكَ علَى المُسْلِمِينَ فَقالوا : يا رَسولَ اللَّهِ ! أَيُّنَا لا يَظْلِمُ نَفْسَهُ ؟
قالَ النّبي صلّى الله عليه و سلّم : ليسَ ذلكَ إنَّما هو الشِّرْكُ أَلَمْ تَسْمَعُوا ما قالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وهو يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لا تُشْرِكْ باللَّهِ إنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيم
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٣٤٢٩ و مسلم في صحيحه رقم ١٢٤)


Exemple n°3 d'explication d'un verset du Coran par la parole du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) :

Allah a dit dans la sourate An Nissa n°4 verset 101 (traduction rapprochée du sens du verset): « Et quand vous parcourez la Terre, ce n'est pas un péché pour vous de raccourcir la prière si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l'épreuve car certes les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré ».


قال الله تعالى : وَإِذَا ضَرَبْتُمْ فِي الْأَرْضِ فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَن تَقْصُرُوا مِنَ الصَّلَاةِ إِنْ خِفْتُمْ أَن يَفْتِنَكُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا ۚ إِنَّ الْكَافِرِينَ كَانُوا لَكُمْ عَدُوًّا مُّبِينًا
(سورة النساء ١٠١)


Le sens apparent de ce verset est qu'il n'est permis au voyageur de raccourcir les prières obligatoires de quatre unités de prière à deux unités de prière que dans le cas où il craint un mal de la part des mécréants.
Mais le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a expliqué que ceci est maintenant permis à tous les voyageurs même s'ils ne craignent pas de mal de la part des mécréants.

D'après Ya'la Ibn Oumaya : J'ai dit à 'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) : Le verset -Ce n'est pas un péché pour vous de raccourcir la prière si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l'épreuve- ; mais maintenant certes les gens sont en sécurité.
Il a dit : J'ai été moi aussi étonné de ce qui t'a étonné et j'ai questionné le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) à propos de cela. Il a dit : « C'est une aumône qu'Allah vous a faite. Ainsi acceptez Son aumône ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°686)


عَنْ يَعْلَى بنِ أُمَيَّةَ قالَ : قُلتُ لِعُمَرَ بنِ الخَطَّابِ رضي الله عنه : ليسَ علَيْكُم جُنَاحٌ أَنْ تَقْصُرُوا مِنَ الصَّلَاةِ إنْ خِفْتُمْ أَنْ يَفْتِنَكُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا فقَدْ أَمِنَ النَّاسُ
فَقالَ : عَجِبْتُ ممَّا عَجِبْتُ منه فَسَأَلْتُ رَسولَ اللهِ صَلَّى اللَّهُ عليه وسلَّمَ عن ذلكَ فَقالَ : صَدَقَةٌ تَصَدَّقَ اللَّهُ بهَا علَيْكُم فَاقْبَلُوا صَدَقَتَهُ
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٨٦)
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith