Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'histoire de la vache des Bani Israil dans la sourate Al Baqara 2/6

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


L'explication du contexte de cette histoire

D'après Sa'id Ibn Joubeyr, 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « Il y avait deux villes parmi les Bani Israil.
Une de ces villes était entourée par des murs et avait des portes tandis que l'autre était ouverte.
Au soir, les gens de la ville fermaient ses portes et, au matin, ils se mettaient en haut des murs et regardaient s'il s'était passé quelque chose aux alentours.
Un jour, au matin, ils ont vu un vieil homme qui avait été tué et abandonné au pied de leur ville.
Les habitants de la ville ouverte sont venus et ont dit : Est-ce que c'est vous qui avez tué notre compagnon ?
Auprès du cadavre, il y avait le neveu du défunt qui disait : Vous avez tué mon oncle !
Ils ont dit : Par Allah, nous n'avons pas ouvert notre ville depuis qu'elle avait été fermée et nous n'avons rien à voir avec le meurtre de votre compagnon.
Il sont donc allés voir Moussa (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et Allah lui a révélé: Certes Allah vous ordonne de sacrifier une vache.
Ils dirent : Est-ce que tu te moques de nous ?
Moussa (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) dit : Je demande protection à Allah contre le fait de faire partie des ignorants.
Ils dirent : Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous indique quelle est cette vache.

Il y avait un jeune parmi les Bani Israil qui était vendeur dans son magasin et ce jeune homme avait son père qui était très âgé.
Un homme venant d'un autre pays est venu lui proposer de lui acheter une marchandise qu'il avait et il lui a proposé un prix.
Ce jeune est parti avec l'acheteur afin d'ouvrir le magasin et de lui donner la marchandise qu'il demandait mais il s'est alors rendu compte que la clé du magasin était avec son père qui dormait à l'ombre du magasin.
L'acheteur lui a dit : Réveille-le !
Le jeune a dit : Par Allah ! Certes mon père dort comme tu le vois et certes je déteste le fait de le réveiller brusquement de son sommeil.
Il sont partis vers le vieil homme qui ronflait et l'acheteur lui dit : Réveille-le !
Le jeune a dit : Par Allah ! Je déteste vraiment le réveiller brusquement lorsqu'il dort.
Ils sont donc partis et l'acheteur a proposé de payer une somme bien plus importante que celle qu'il avait proposé au départ.
Ils sont retournés vers le vieil homme qui dormait très profondément et l'acheteur a dit :
Réveille-le !
Le jeune a dit : Non par Allah ! Jamais je ne réveillerai brusquement mon père alors qu'il dort.
Ils ont ensuite quitté l'endroit et l'acheteur est parti.
Le vieil homme s'est réveillé et son fils lui a dit : Ô très cher père ! Par Allah ! Certes est venu ici un homme qui voulait telle marchandise et j'ai détesté le fait de te réveiller brusquement alors que tu dormais !
Le vieil homme a reproché à son fils d'avoir agi de la sorte mais Allah lui a donné en récompense de son bon comportement avec son père qu'une de ses vaches donne naissance à la vache que les Bani Israil recherchaient.

Ils sont allés le voir et ont dit : Vends nous cette vache.
Il a dit : Je ne suis pas d'accord pour vous la vendre.
Ils ont dit : Nous allons donc te la prendre de force.
Il a dit : Si vous voulez me voler ma marchandise alors vous êtes plus savants de ce que vous devez faire !
Les Bani Israil sont allé voir Moussa (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) qui a dit : Partez le voir et donnez ce qu'il demande contre sa vache.
Les Bani Israil ont dit au jeune homme : Quel est ton prix ?
Il a dit : Mon prix est que vous mettiez la vache d'un côté d'une balance et que vous mettiez de l'or de l'autre côté de la balance et lorsque l'or pèsera plus lourd que la vache alors je prendrai cette quantité d'or.
Alors ils ont fait cela puis ils ont apporté la vache entre les deux villes, vers la tombe du vieil homme qui avait été tué.
Les gens des deux villes se sont rassemblés et le neveu du défunt pleurait auprès de la tombe.
Ils ont sacrifié la vache et ont tapé la tombe avec un morceau de la viande de la vache.
Alors le vieil homme s'est levé et il bougeait la tête en disant : C'est mon neveu qui m'a tué ! Il n'a pas patienté au fait que je vive longtemps et voulait prendre mon argent (*) !
Puis il est mort ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia dans Man 'Acha Ba'd Al Mawt n°54 et authentifié par Cheikh Salim Al Hilali dans son ouvrage Baqara Bani Israil 'Ouqda Am 'Aqida p 9)

(*) C'est à dire à travers l'héritage.

Il y a un autre texte authentique qui a mentionné le contexte de cette histoire et dans lequel il se trouve des précisions qui ne sont pas citées dans le texte ci-dessus.
Ce texte mentionne le fait que ce vieil homme qui a été tué était un homme riche qui n'avait aucun enfant et que son seul héritier était son neveu.
Il mentionne également qu'à partir de ce jour, plus jamais un tueur n'a eu droit à l'héritage de la personne qu'il a tué.

Ce texte est la parole de 'Abida Ibn 'Amr et a été rapporté par Ibn Abi Hatim dans son Tefsir
n°690 p 136 et authentifié par l'imam Hajar dans Mouwafaqa Al Khoubar Al Khabar vol 2 p 170.


'Abida Ibn 'Amr est rentré dans l'Islam l'année de la conquête de La Mecque mais n'a pas rencontré le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).
Il a étudié, entre autres avec 'Ali Ibn Abi talib et 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah les agrée tous les deux).
Il est mort en 72 du calendrier hégirien.
(Voir sa biographie dans Siyar A'lam An Noubala vol 4 p 40)


عن سعيد بن جبير قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما : كانت مدينتان في بني إسرائيل إحداهما حصينة ولها أبواب والأخرى خربة
فكان أهل المدينة الحصينة إذا أمسوا أغلقوا أبوابها وإذا أصبحوا قاموا على سور المدينة فنظروا هل حدث فيما حوله حدث
فأصبحوا يومًا فإذا شيخ قتيل مطروح بأصل مدينتهم
فأقبل أهل المدينة الخربة فقالوا : أقتلتم صاحبنا ؟
وابن أخ له شاب يبكي عنده ويقول : قتلتم عمي !
قالوا : والله ! ما فتحنا مدينتنا منذ أغلقناها وما ندينا من دم صاحبكم هذا بشيء
فأتوا موسى صلّى الله عليه و سلّم فأوحى الله إلى موسى صلّى الله عليه و سلّم : إن الله يأمركم أن تذبحوا بقرة قالوا أتتخذنا هزوا قال أعوذ بالله أن أكون من الجاهلين قالوا ادع لنا ربك يبين لنا ما هي حتى بلغ فذبحوها وما كادوا يفعلون
وكان في بني إسرائيل غلام شاب يبيع في حانوت له وكان له أب شيخ كبير
فأقبل رجل من بلد آخر يطلب سلعةً له عنده فأعطاه بها ثمنًا فانطلق معه ليفتح حانوته فيعطيه الذي طلب والمفتاح مع أبيه فإذا أبوه نائم في ظل الحانوت
فقال : أيقظه
فقال : والله ! إن أبي لنائم كما ترى وإنّي أكره أن أروعه من نومه
فانصرفا إلى الشيخ يغط نومًا قال : أيقظه
قال : والله ! إني لأكره أن أروعه من نومته فانصرفا
فأعطاه ضعف ما أعطاه فعطف على أبيه فإذا هو أشد ما كان نومًا
فقال : أيقظه
قال : لا والله ! لا أوقظه أبدًا ولا أروعه من نومه
فلمّا انصرف وذهب طالب السلعة استيقظ الشّيخ فقال له ابنه : يا أبتاه والله لقد جاء هاهنا رجل يطلب سلعة كذا وكذا فكرهت أن أروعك من نومك
فلامه الشيخ فعوضه الله من بره لوالده أن نتجت بقرة من بقره تلك البقرة التي يطلبها بنو إسرائيل
فأتوه فقالوا : بعناها
فقال : لا أبيعكموها
قالوا : إذن نأخذها منك
قال : إن غصبتموني سلعتي فأنتم أعلم
فأتوا موسى صلّى الله عليه و سلّم فقال : اذهبوا فأرضوه من سلعته
فقالوا : حكمك ؟
قال : حكمي أن تضعوا البقرة في كفة الميزان وتضعوا ذهبًا صامتًا في الكفة الأخرى فإذا مال الذهب أخذته
ففعلوا وأقبلوا بالبقرة حتّى أتوا بها إلى قبر الشّيخ وهو بين المدينتين واجتمع أهل المدينتين وابن أخيه عند قبره يبكي فذبحوها فضرب ببضعة من لحمها القبر
فقام الشيخ ينفض رأسه يقول : قتلني ابن أخي طال عليه عمري وأراد أخذ مالي ومات
(رواه ابن أبي الدنيا في كتابه من عاش بعد الموت رقم ٥٤ وصححه الشيخ سليم الهلالي في كتاب بقرة بني إسرائيل عقدة أم عقيدة ص ٩)


Télécharger le dossier complet :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith