Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

L'explication des versets de la sourate Al Baqara sur le jeûne 19/23

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


(8) Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : « Et n'ayez pas de rapports avec elles pendant que vous êtes en retraite spirituelle dans les mosquées ».

Il y a trois points à voir dans l'explication de cette partie du verset.

Premier point : Le caractère légiféré de la retraite spirituelle / i'itkaf

Tout d'abord, ce verset montre le caractère légiféré du i'tikaf.
(Taysir Al Karim Ar Rahman de Cheikh Sa'di p 362, Tefsir Sourate Al Baqara de Cheikh 'Otheimine vol 2 p 358)

- La définition du i'tikaf :

Le i'tikaf est le fait de rester dans la mosquée afin d'y pratiquer des adorations pour Allah.
(Charh Al 'Omda de Cheikh Al Islam Ibn Taymiya Kitab As Siyam vol 2 p 708)

C'est à dire que la personne qui fait le i'tikaf reste dans la mosquée jour et nuit pour y pratiquer des adorations à Allah (rappel, lecture du Coran, étude de la science religieuse...) et ne sort qu'en cas de besoin indispensable (faire ses besoins, se laver, faire les ablutions, sortir pour manger si elle ne peut pas le faire dans la mosquée...).

D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) rentrait sa tête vers moi alors qu'il était dans la mosquée et je le coiffais (*) et il ne rentrait dans la maison que pour un besoin lorsqu'il faisait le i'tikaf.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2029 et Mouslim dans son Sahih n°297)

(*) La maison du Prophète était collée à la mosquée.


عن عائشة رضي الله عنها قالت : كانَ رَسولُ اللَّهِ صَلَّى اللهُ عليه وسلَّمَ لَيُدْخِلُ عَلَيَّ رَأْسَهُ وهو في المَسْجِدِ فَأُرَجِّلُهُ وكانَ لا يَدْخُلُ البَيْتَ إلَّا لِحَاجَةٍ إذَا كانَ مُعْتَكِفًا
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٢٩ و مسلم في صحيحه رقم ٢٩٧)


D'après 'Orwa, 'Aicha (qu' Allah l'agrée) a dit : « La sounna pour la personne qui fait le i'tikaf est qu'il ne visite pas de malades, il n'assiste pas aux cérémonies funéraires, il ne touche pas de femmes et n'a pas de relations sexuelles avec elles, il ne sort que pour une chose dont il a besoin.
Et il n'y a pas de i'tikaf sans jeûne et il n'y a de i'tikaf que dans les mosquées où est accomplie la prière du vendredi ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2473 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)


عن عروة قالت عائشة رضي الله عنها : السنة على المعتكف ألا يعود مريضًا ولا يشهد جنازةً ولا يمس امرأةً ولا يباشرها ولا يخرج لحاجة إلاّ لما لا بد منه ولا اعتكاف إلاّ بصوم ولا اعتكاف إلاّ في مسجد جامع
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٧٣ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)


- L'objectif du i'tikaf :

L'imam Ibn Rajab Al Hanbali (mort en 795 du calendrier hégirien) a dit : « L'isolement qui est légiféré pour cette communauté est le i'tikaf dans les mosquées. (…)
Le sens recherché par le i'tikaf et son essence est le fait de couper les relations avec les créatures afin de se consacrer à oeuvrer pour le Créateur ».
(Lataif Al Ma'arif p 348/349)

L'imam Ibn Qayim (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit : « L'objectif du i'tikaf est que le coeur de la personne s'accroche à Allah, se consacre à Lui, s'isole avec Lui et qu'il coupe les liens avec les créatures et qu'il soit en lien avec Allah seul ».
(Zad Al Ma'ad vol 2 p 87)

- Le jugement du i'tikaf :

Les savants sont en consensus sur le fait que le i'tikaf est recommandé et n'est pas obligatoire.
(Tefsir Al Qortobi vol 3 p 220)

L'imam Ibn Al Mundhir (mort en 318 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus sur le fait que le i'tikaf n'est pas une obligation sauf si la personne se l'est imposé à elle même en faisant un voeu pieux (nadhr) et alors le i'tikaf est obligatoire ».
(Al Ijma' n°155 p 60)

- Le moment du i'tikaf

Le i'tikaf peut être pratiqué tout au long de l'année.
(Voir Al Istidhkar de l'imam Ibn 'Abdel bar vol 10 p 273)

Mais le meilleur moment pour l'accomplir est les dix derniers jours du mois de Ramadan.
C'est durant ces dix jours que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) pratiquait le i'tikaf afin de rechercher la nuit du destin.
(Voir Mawahib Al Jalil Charh Moukhtasar Khalil vol 3 p 251)

D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a pratiqué le i'tikaf durant les dix derniers jours du mois de Ramadan jusqu'à ce qu'Allah le fasse mourir.
Puis, après sa mort, ses épouses ont également pratiqué le i'tikaf.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2026 et Mouslim dans son Sahih n°1172)


عن عائشة رضي الله عنها أن النّبي صلّى الله عليه وسلّم كان يعتكف العشر الأواخر من رمضان حتّى توفّاه الله ثمّ اعتكف أزواجه من بعده
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٢٦ و مسلم في صحيحه رقم ١١٧٢)


D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Après avoir terminé le jeûne du mois de Ramadan, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a fait dix jours de i'tikaf durant le mois de Chawwal (*).
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2045 et Mouslim dans son Sahih n°1173)

(*) Cette année-là, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) n'avait pas fait de i'tikaf durant le mois de Ramadan.
(Voir Fath Al Bari 4/284)


عن عائشة رضي الله عنها قالت : فلما أفطر النّبي صلّى الله عليه و سلّم اعتكف عشرًا من شوّال
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٤٥ و مسلم في صحيحه رقم ١١٧٣)


Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith