Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Il n'est pas possible qu'Allah vous ait donné un bien et qu'Il l'ait caché aux compagnons du Prophète 2/3

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Télécharger le dossier complet :


Ensuite, cette argumentation part du postulat sur lequel les musulmans sont en consensus qui est le fait que le fait de fêter le jour de la naissance du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) n'existait pas au temps du Prophète, ni de ses compagnons, ni des premiers musulmans.

Puis, au quatrième siècle, le fait de fêter le Mawlid Nabawi a été inventé et il s'est propagé dans la communauté musulmane jusqu'à aujourd'hui.


(Voir le lien suivant : Le fait de fêter l'anniversaire du Prophète (mawlid nabawi))

L'imam Chawkani (mort en 1250 du calendrier hégirien) a dit : « En ce qui concerne le Mawlid, jusqu'à présent, je ne connais aucune preuve indiquant son existence ni dans le Coran, ni dans la Sounna, ni de consensus, ni de raisonnement par analogie.
Plus que cela : les musulmans sont plutôt en consensus sur le fait qu'il n'a pas existé durant la meilleure des générations (1), ni dans celle qui l'a suivi (2), ni dans celle qui l'a suivi (3) ».
(Al Fath Ar Rabani Fi Fatawa Al Imam Chawkani vol 2 p 1087)

(1) C'est la génération du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et de ses compagnons (qu'Allah les agrée tous).

(2) C'est à dire la génération des tab'ins qui ont appris l'Islam avec les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous).

(3) C'est à dire la génération des tabi' tabi'ins qui ont appris l'Islam avec les tabi'ins.

En partant de ce postulat que les premiers musulmans ne pratiquaient pas le Mawlid Nabawi et que cela a été pratiqué plus tard, de manière logique, il y a donc deux solutions possibles : soit le fait de fêter le Mawlid Nabawi est une bonne chose (1) soit il n'est pas une bonne chose (2).

(1) Fêter le Mawlid Nabawi est une bonne chose et cette bonne chose est pratiquée par les dernières générations de la communauté mais les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) ne l'ont pas pratiqué.


Cela peut être expliqué seulement de deux manières (a et b) :

a - les dernières générations ont su que fêter le Mawlid Nabawi est un bien mais les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) ne l'ont pas su.

Ceci revient à qualifier les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) d'ignorants.

Et ceci est impossible, les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) sont, par consensus, plus savants que ceux qui sont venus après eux car ils ont appris l'Islam directement de la bouche du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).

Ainsi cette explication est clairement fausse.

b- les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) savaient que fêter le Mawlid Nabawi était un bien mais ils l'ont délaissé et ne l'ont pas transmis à la communauté.

Ceci revient à accuser les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) de traitrise ce qui est encore plus grave que de les qualifier d'ignorants.

Aucun musulman ne peut affirmer cela et ainsi, de manière très évidente, cette explication est également fausse.

(2) Il ne reste donc comme possibilité que le fait que fêter le Mawlid Nabawi n'est pas une bonne chose.

Ceci est la vérité logique et évidente.

(Cette argumentation est, par exemple, celle de Cheikh 'Otheimine dans Charh Al Mumti' vol 5 p 160)

Télécharger le dossier complet :
 




Liste des hadiths
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith