Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Coronavirus : Résumé des croyances et des règles relatives aux épidémies dans l'Islam 18/18

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Consulter le dossier complet au format PDF :


VII. Les règles relatives aux funérailles en période de ta'oun

A. À la base, il est obligatoire de laver les musulmans qui sont morts à cause du virus.

Mais il faudra prendre les précautions nécessaires afin de se protéger de la contagion.

Cheikh Khalid Al Mouchayqih a dit : « En ce qui concerne le lavage mortuaire de la personne malade qui décède, il faut laver cette personne.
Ceci est l'avis de la majorité des savants. Ils sont d'avis que le lavage mortuaire est une obligation... ».
(Cours 'Al Ahkam Al Fiqhiya Al Mouta'aliqa Bil Virus Corona' à 55m50. Voir le lien suivant : Cheikh Khalid Al Mouchayqih)

B. S'il n'est pas possible de laver le mort, il faudra alors lui faire le tayamoum.

Mais il faudra prendre les précautions nécessaires afin de se protéger de la contagion.

La question suivante a été posée à Cheikh 'Abdel Mouhsin Al 'Abad : En ce qui concerne les gens qui meurent du coronavirus, faut-il pratiquer sur eux le lavage mortuaire ?
Car la contagion est très forte et les cadavres sont donnés aux familles (1).
Il a dit : « En ce qui concerne le lavage mortuaire, il faut laver les morts.
Et pour ce qui est du fait de les toucher, les cadavres vont forcément être touchés car ils vont être emmenés au cimetière.
Ainsi le contact avec le cadavre va forcément avoir lieu.
Dans le cas où il est probable ou avéré qu'il y a un risque à laver le mort et à le toucher, alors on lui fait le tayamoum (2) ».
(Charh Al Mouwata cours n°29 à 36m. Voir le lien suivant : Cheikh 'Abdel Mouhsin Al 'Abad)

(1) C'est à dire que, dans les pays musulmans, les cadavres des gens qui meurent dans les hôpitaux sont généralement pris en charge par les gens qui s'occupent du lavage mortuaire, du linceul...

(2) C'est à dire que l'on prend de la poussière que l'on passe sur ses mains et sur son visage.

C. Dans la situation où il n'est pas possible d'avoir accès au cadavre, il faudra prier la prière mortuaire même si le mort n'a pas été lavé et qu'on ne lui a pas fait le tayamoum.

La question suivante a été posée à Cheikh Khalid Al Mouchayqih : En France, on nous interdit de laver les morts (1), nous est-il permis de prier sur eux sans que le lavage mortuaire ait été effectué ?
Et deuxièmement : Parfois, les responsables des hôpitaux nous interdisent de nous approcher des cadavres. Ainsi pouvons-nous prier sur eux la prière mortuaire sans qu'ils ne soient présents ?
Il a dit : « Si vous n'avez pas la possibilité de laver les morts, alors vous priez sur eux car le lavage mortuaire n'est pas pour lever le hadath (2) mais simplement pour nettoyer le mort et le purifier.
Ainsi, on effectue sur eux la prière mortuaire sans le lavage mortuaire ».
(Voir l'audio qui date du 18/03/2020 sur le lien suivant : Cheikh Khalid Al Mouchayqih)

(1) C'est à dire qu'il a été interdit à des musulmans de laver les cadavres de gens morts du coronavirus.

(2) C'est à dire comme les ablutions pour la prière.

Consulter le dossier complet au format PDF :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith