Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Coronavirus : Résumé des croyances et des règles relatives aux épidémies dans l'Islam 14/18

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Consulter le dossier complet au format PDF :


Règle n°6 : La personne qui ne prie pas la prière du vendredi à la mosquée devra prier à sa place la prière du dohr en accomplissant quatre unités de prière.

L'imam San'ani (mort en 1182 du calendrier hégirien) a dit: « Il y a un consensus sur le fait que si la personne a manqué la prière du vendredi alors le dohr est obligatoire car la prière du vendredi est la prière qui vient remplacer le dohr ».
(Souboul Salam vol 3 p 180)

Règle n°7 : La personne qui ne va pas au joumou'a n'a pas à faire le ghousl durant la journée du vendredi.

La majorité des savants sont d'avis que le ghousl du joumou'a est pour la prière du joumou'a et non pour la journée du vendredi.
Ainsi celui qui ne va pas au joumou'a n'a pas à faire le ghousl.
(Tawdih Al Ahkam Min Boulough Al Maram vol 1 p 382/383)

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui vient au joumou'a, qu'il fasse le ghousl (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°919 et Mouslim dans son Sahih n°844)

(*) L'imam Siddiq Hassan Khan (mort en 1307 du calendrier hégirien) a dit : « Il est apparent que le fait de restreindre le ghousl pour la personne qui va au joumou'a montre que le ghousl est pour la prière du joumou'a et pas pour le jour du vendredi ».
(Ar Rawdatou Nadiya vol 1 p 194)


عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : مَن جَاءَ إلى الجُمُعَةِ فَلْيَغْتَسِلْ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٩١٩ و مسلم في صحيحه رقم ٨٤٤)


D'après Nafi', 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père) a dit : « Le ghousl n'est que pour les gens pour qui le joumou'a est obligatoire ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans As Sounan Al Koubra n°5598 et authentifié par l'imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 2/444 ainsi que par Cheikh Albani dans Moukhtasar Sahih Al Boukhari n°171)


عن نافع قال عبدالله بن عمر رضي الله عنهما : إنّما الغسل على من تجب عليه الجمعة
(رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ٥٥٩٨ و صححه الحافظ ابن حجر في فتح الباري ٤٤٤/٢ و صححه أيضاً الشيخ الألباني دي مختصر صحيح البخاري رقم ١٧١)


Règle n°8 : Le qounout des nawazils n'est pas légiféré en cas d'épidémie.

Le qounout pour les nawazils est une invocation que l'on fait dans les cinq prières obligatoires après l'inclinaison de la dernière unité de prière lorsque les musulmans sont touchés par un malheur.
Et cela se poursuit jusqu'à ce qu'Allah lève ce malheur.
(Tashih Dou'a de Cheikh Bakr Abou Zayd p 460)

Le qonout pour les nawazils n'est pas légiféré dans le cas d'une épidémie.

L'imam Ibn Mouflih (mort en 763 du calendrier hégirien) a dit : « L'avis le plus juste est que l'on ne fait pas le qounout pour qu'une épidémie soit levée car il n'a pas été rapporté que les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée tous) ont fait le qounout lors du ta'oun de 'Imwas (*) ».
(Al Fourou' vol 2 p 367)

(*) C'est le nom d'une ville d'où a débuté une épidémie de peste durant le califat de 'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée).

Cheikh 'Otheimine a dit : « Ce qui est apparent est que le qounout doit être pratiqué pour les malheurs qui ne proviennent pas d'Allah comme par exemple le fait que les musulmans soient touchés par un mal ou une oppression venant d'un ennemi. (…)
Par contre, jusqu'à présent, je n'ai pas connaissance que le qounout soit légiféré pour une cause venant d'Allah ».
(Al Qawl Al Moufid 'Ala Kitab Tawhid vol 1 p 301)

Règle n°9 : Il n'est pas permis de prier deux fois la prière du vendredi dans une seule mosquée.

Les savants du Comité Permanent de la Fatwa du Royaume d'Arabie Saoudite ont dit : « Le fait de prier à deux reprises la prière du vendredi dans une seule mosquée n'est pas permis dans la législation islamique et nous ne connaissons aucune base à cet acte dans la religion d'Allah ».
(Majmou' Fatawa Al Lajna Daima vol 8 p 263)

Consulter le dossier complet au format PDF :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith