Tous les Hadiths Hadiths Prière Hadiths Ablutions Hadiths Aumône Hadiths Science Hadiths Prophète Hadiths Hajj
Hadiths Coran Hadiths Femme Hadiths Homme Hadiths Mariage Hadiths Parents Hadiths Jeûne Hadiths Ramadan
Hadiths Invocations Hadiths Péché Hadiths Mort Hadiths Paradis Hadiths Enfer Ramadan Hadiths Mosquée
 
 
 

Coronavirus : Résumé des croyances et des règles relatives aux épidémies dans l'Islam 1/18

 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

I. La définition du Ta'oun / الطاعون

L'imam Abou Al Walid Al Baji Al Maliki (mort en 494 du calendrier hégirien) a dit : « Le ta'oun désigne une maladie qui touche beaucoup de gens dans un endroit donné et pas forcément dans d'autres endroits contrairement aux maladies dont souffrent les gens habituellement.
Et lors du ta'oun, les gens souffrent d'une seule et même maladie alors qu'habituellement les maladies dont souffrent les gens sont des maladies différentes ».
(Al Mountaqa Charh Al Mouwata vol 9 p 261)

Cheikh 'Otheimine a dit : « Le ta'oun est un terme qui désigne toutes les épidémies générales qui se propagent rapidement comme le choléra ou autre. Cet avis est plus probable ».
(Charh Riyad Salihin vol 6 p 569)

Le Cheikh 'Abdel 'Aziz Ibn Baz a été questionné : Pouvons-nous faire une analogie entre le ta'oun et les autres maladies comme par exemple le choléra ?
Il a dit : « Si une maladie est présente dans un endroit et que les gens sont touchés par cette maladie alors cette maladie est comme le ta'oun ».
(At Ta'liq 'Ala Riyad As Salihi, cours n°561)

Les savants contemporains ont dit que le coronavirus actuel rentre dans la définition du ta'oun et ainsi il prend les règles énoncées dans les textes à propos du ta'oun.
On a posé la question suivante à Cheikh 'Abdel Mouhsin Al 'Abbad : Concernant la personne qui meurt du coronavirus, est ce qu'on dit de lui qu'il est un mabtoun (*) ?
Il a répondu : « On dit qu'il est un mat'oun (*) et pas mabtoun. C'est à dire qu'il est mort du ta'oun.
Le mabtoun est celui qui meurt d'une maladie du ventre tandis que le mat'oun est celui qui meurt du ta'oun et cette personne qui meurt du coronavirus rentre dans cela ».
(Charh Al Mouwata cours n°29 à 32 m 30 datant du 2 Mars 2020. Voir le lien suivant:شرح موطأ الإمام مالك (29) الشيخ عبد المحسن العباد)

(*) Le mabtoun est la personne qui meurt d'un maladie du ventre. Le mat'oun est la personne qui meurt du ta'oun.

Cette question a été posée car il y a un hadith authentique qui a été rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°5733 dans lequel le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le mabtoun est un martyr et le mat'oun est un martyr ».

Remarque : La contagion existe t-elle dans la croyance islamique ? Comment comprendre les hadiths qui montrent que la contagion n'existe pas ?

Les textes authentiques, la connaissance et l'observation montrent que la contagion est une chose qui existe mais elle ne se propage pas par elle-même mais par la permission d'Allah.
Les textes qui montrent que la contagion n'existe pas sont à comprendre dans le sens où la contagion se fait d'elle-même, sans la permission d'Allah comme le croyaient les arabes avant l'Islam.
(Voir la Silsila Sahiha de Cheikh Albani vol 2 p 660)

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n'y a pas de contagion ni de mauvais augure ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5772 et Mouslim dans son Sahih n°2222)


عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : لا عَدْوَى ولا طِيَرَةَ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٧٧٢ و مسلم في صحيحه رقم ٢٢٢٢)


L'imam 'Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285 du calendrier hégirien) a dit : « La meilleure chose qui ait été dite concernant l'explication de ce hadith est ce qui a été dit par Al Bayhaqi, Ibn As Salah, Ibn Al Qayim, Ibn Rajab, Ibn Mouflih et d'autres qu'eux.
Ils ont dit que le sens de la parole du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) : -Il n'y a pas de contagion- est qu'il n'y a pas de contagion qui se propage par elle-même sans que la volonté d'Allah n'ai d'effet.
Par contre, il est possible qu'Allah décide que le fait qu'une personne qui n'est pas malade se mélange avec une personne touchée par une maladie soit une cause pour qu'il tombe, lui aussi, malade.
C'est pour cela que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : -Tu dois fuir du lépreux de la même manière que tu fuis devant un lion- ; qu'il a dit aussi : -Une personne qui a des chameaux malades ne doit pas les abreuver en même temps que ceux d'une personne qui sont en bonne santé- ; et qu'il a dit : -Celui qui apprend que le ta'oun se trouve dans une région ne doit pas s'y rendre- (*) ».
(Fath Al Majid Charh Kitab Tawhid p 351)

(*) Tous ces hadiths sont authentiques. Ils seront mentionnés par la suite avec la permission d'Allah.

Vous pouvez dès maintenant consulter le dossier complet au format PDF sur le lien suivant :
 





Liste des hadiths
Partager le hadith :    
 
 
 
Vous rencontrez des difficultés pour vous inscrire ou vous désinscrire ou avez remarqué une erreur ? Contactez-Nous : officielhadithdujour[@robase]gmail.com
Services :   Hadith Du Jour   |  Coran en ligne                          Mentions
        
Téléchargements
Hadith du Jour : Service de récéption de hadith